• Hebdo Rive Nord

    Une Festa italiana, à Saint-Sulpice mobilise malgré la pluie

    La Sinfonia Lanaudière veut populariser la musique classique

    Article mis en ligne le 31 août 2009 à 14:48
    Soyez le premier à commenter cet article

    par Jean Numa Goudou

    Le dernier de la série de concerts (2008-2009) présentés par la Sinfonia de Lanaudière a fait salle comble samedi soir en l’église de Saint-Sulpice. Pour la sixième année consécutive, plus de 350 personnes ont pris part à «Festa italiana», un classique populaire dirigé par Stéphane Laforest et qui est également chef d’orchestre à Sherbrooke et premier chef assistant à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM).

    Festa italiana comportait une vingtaine de pièces napolitaines les plus populaires et même de la musique du film Le parrain, qui, a quasiment hypnotisé la salle. Caruzo, O sole mio, Mamah, Nessun dorma, Funiculli Funiculla entre autres ont été popularisées par la Sinfonia qui était accompagnée du ténor Marc Hervieux.

    Lire la suite dans Hebdo Rive Nord 


    votre commentaire
  • Lisez l'article dans : Hebdo Rive Nord

    À la découverte des vignobles dans Lanaudière

    Article mis en ligne le 17 août 2009 à 8:04

    On a tendance à croire qu’il faut aller loin pour visiter un vignoble. Pourtant, la région de Lanaudière n'en compte pas moins de sept.
     
    Si vous êtes à la recherche d’une activité originale, prenez la route et partez à la découverte des vignobles. Les sept vignobles lanaudois ouvrent en grand leurs portes aux visiteurs curieux et fascinés par le monde du vin. Ils sont ouverts au public, en visite guidée ou libre, et offrent les produits vinicoles directement sur place.La région serait parmi les meilleurs terroirs du Québec pour cultiver la vigne. En effet, Lanaudière offre de nombreux avantages pour la viticulture, grâce à son sol limoneux et sablonneux qui permet à des cépages sélectionnés de se gorger de saveurs, de textures et d’arômes délicieux. Les températures estivales plus chaudes permettent de prolonger la saison de végétation de la vigne et les nuits fraîches permettent d’obtenir du raisin de première qualité aux arômes les plus intenses.
     
    Les vignobles Bouche-Art et le Domaine de l’Île Ronde sont situés à Saint-Sulpice. Les autres sont le Clos Saint-Ignace à Saint-Ignace-de-Loyola, le Vignoble aux Pieds des Noyers et le Vignoble Carone à Lanoraie, Le Mernois à Saint-Thomas et finalement, le Domaine et vignoble Stavropoulos, situé à  Saint-Liguori.
     
    Vignoble Bouche-Art
     
    Depuis 2000, un vignoble a pris naissance à l’Île Bouchard sur des terres imprégnées d’histoire, plus de 10 000 plants gagnent en maturité. Entourée par les eaux du fleuve Saint-Laurent, on retrouve une maison ancestrale de pierres datant de deux siècles. À voir, une île, une maison et un vignoble !
     
    Vignoble Domaine de l’Île Ronde
     
    Situé sur une île, en plein cœur du fleuve Saint-Laurent, le Domaine de l’Île Ronde est en activité depuis 1995 et offre une sélection de vins fortifiés. Le vignoble de 8 hectares est ouvert au public pour des visites. Il est possible de se rendre directement à l’île en bateau, mais il y a également le service de bateau passeur qui est offert sur réservation.

    votre commentaire
  • Changer le monde, une bouteille d'eau à la fois

    Les marcheurs ont pu profiter d’une bonne nuit de sommeil à la Seigneurie de l’Île Ronde.
    Des porteurs d’eau accueillis à la Seigneurie de l’Île Ronde
     
    par Marie-Christine Beaudry

    Parcourir 100 km à pied sur le Chemin du Roy entre Repentigny et Québec et en transportant des bouteilles d’eau sur soi, voici le défi qu’a lancé pour une première année l’organisation Sois un Héros aux Québécois. Les porteurs d’eau, au nombre de sept, se sont arrêtés à la Seigneurie de l’Île Ronde, à Saint-Sulpice, pour la nuit de vendredi à samedi dernier.

    Pour lire la suite, cliquez sur le lien en début de page.


    votre commentaire
  • Le « Coors light Ice Fest » s'installe à Saint-Sulpice

    par José-Antonio Pires

    Voir tous les articles de José-Antonio Pires
    Article mis en ligne le 22 janvier 2009 à 15:15
    Soyez le premier à commenter cet article

    Le promoteur Buddy Ford (auto), son fils Shawn Ford (moto) et sa femme, pour la première fois, Nathalie Boismenu (auto) prendront part aux compétitions.(Photo : Roger Lacoste) (JAP)
     

    Pour son 20e anniversaire, la classique hivernale de course motorisée sur glace se tiendra à la Marina Brousseau de Saint-Sulpice et sous une nouvelle image, le « Coors light Ice Fest »

    Cette grande fête sur glace aura lieu le vendredi, le samedi et le dimanche, 30, 31 et 1er février. Des courses de moto / VTT et autos rempliront ce long week-end d'activités.

    Vendredi la soirée Nascar, avec qualifications chronométrées (auto), brisera la glace. Environ 60 pilotes sont attendus. Trois nouvelles catégories autos (Sport, Sport A et Sport B) s'ajoutent à la classe « Open », créée dans Lanaudière. L'Association avec le groupe Québec glace y est pour quelque chose. Une nouvelle réglementation pour les crampons entre également en vigueur cette année. Celle-ci permettrait aux pilotes d'offrir un meilleur spectacle. Les courses deviendraient plus équilibrées.

    Samedi, ce sera soir de première. La finale des femmes (autos), présenté sous les projecteurs occupera toute la place (vers 21 h). Une vingtaine de femmes prendront part à l'événement dont une quinzaine de la région.

    Durant la journée, les pilotes moto / VTT et Québec glace effectueront leur qualification. La finale aura lieu le soir sur la piste de type circuit.

    Finalement dimanche, les traditionnelles courses sur piste ovale et deux finales en classe Open (auto) compléteront le week-end.
     
    « Un gros spectacle! »
     
    Outre les compétitions, kiosques, glissade, spa, restaurant, bar, mascotte, massage, « show laser » et feux d'artifice agrémenteront cette fin de semaine. « Ça ne sera pas qu'un week-end de courses. On va mettre le crémage sur le gâteau. Ça va être un gros spectacle! », souligne le promoteur et pilote Buddy Ford.

    L'entrée sur le site est de 25 $ pour un adulte, pour deux ou trois jours. Pour un étudiant (jusqu'à 21 ans), c'est 15 $. Le prix au quotidien est de 15 $ pour un adulte et de 10 $ pour un étudiant. C'est gratuit pour les jeunes de 10 ans et moins. Les billets se trouveront à l'entrée, le jour même de l'événement.

    Présentées pendant 17 ans à la Marina de Repentigny, les courses sur glace attirent une foule de 5000 spectateurs, lorsque la température le permet. Les productions Buddy Ford ont présenté leurs trois dernières courses à Lavaltrie.

    Notons que le site sera prêt une semaine à l'avance pour du patinage et de la glissade. Un souper-spaghetti se tiendra d'ailleurs samedi soir, le 24 janvier (jusqu'à 22 h). Les sous amassés donneront un coup de main aux Productions Ford pour son «Coors light Ice Fest ».

    Le site officiel www.coorslighticefest.com peut être consulté pour obtenir toutes les informations sur l'événement.

    (Encore merci l'Hebdo !)


    votre commentaire
  • La Caisse aide la Fête des neiges

    Article mis en ligne le 30 janvier 2009 à 10:59
    Soyez le premier à commenter cet article

     
    La Caisse Desjardins Les Méandres appuye l’Association du Bon Voisinage de Saint-Sulpice, dans le cadre des festivités de la « Fête des neiges 2009 ». La contribution prend deux formes; un montant en argent est versé à l’association et des sacs souvenirs seront remis aux jeunes lors d’activités ciblés. Cette fête offre une foule d’activités pour la population de Saint-Sulpice jusqu’au 7 février Sur la photo, M. Jean Gendron et Mme Thérèse Rompré, tous deux de l’association du Bon Voisinage, recevant le chèque de 750 $ de la part de M. Alain Raîche, directeur général de la Caisse Desjardins Les Méandres. (Photo : courtoisie)
     
    (Source : Hebdo Rive Nord)

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique