• Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Sic !
    • Cette histoire est assez formidable
    • L'héroïne est assez remarquable
    • L'atmosphère créée était assez intense
    • Voilà un auteur assez rare
    • Il a écrit une pièce assez joyeuse
    • L'entreprise était assez singulière
    • L'approche était assez unique
    • L'acteur principal était assez brillantissime
    • L'accueil du public a été assez exceptionnel

    Les explications ►

    N'en jetez plus, la coupe est pleine ! Il y en a assez ! (Les adjectifs affublés du assez ont été entendus au cours de la même soirée, dans des phrases au contexte similaire concernant le monde du spectacle.)

    Le sens premier de assez (du latin ad satis) implique la satiété (bien sûr), c'est-à-dire la plénitude, ce qui correspond actuellement au sens de très. Seulement voilà, le sens de assez s'est affaibli avec le temps et il est devenu l'équivalent de plutôt, exprimant donc une restriction, un manque.

    Alors il vaudrait mieux supprimer assez dans beaucoup d'expressions où il est un tic de langage, en porte-à-faux avec son sens contemporain ou son sens originel. Par exemple quand quelque chose est exceptionnel, c'est un qualificatif absolu : ça l'est ou ça ne l'est pas exceptionnel. Alors a fortiori brillantissime !

    CQFD
    AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Sic !
    • Fred gagne son pain à la sueur de son front
    • Or hier il a pris un sacré pain en travers du front
    • Heureusement que d'habitude son travail, c'est du pain bénit
    • Et c'gars-là, c'est du bon pain
    • Sa patrone, elle tire un visage long comme un jour sans pain
    • Elle pourrait faire un sourire, ça ne mange pas de pain
    • Evidemment si elle ne gère pas mieux la boutique, elle aura mangé son pain blanc le premier
    • Et la suite risque de lui faire perdre le goût du pain
    • Alors elle a du pain sur la planche si elle veut vraiment réussir
    • Autrement elle n'aura plus qu'à revendre son affaire pour une bouchée de pain
    • Et il ne lui restera que du pain perdu à partager avec son gars !...

    Les explications ►

    Il n'y en a pas : relisez donc l'histoire !

    CQFD
    AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Câlisse !
    • C'est la rentrée ! (Correct : c'est la énième fois que l'on reprend le travail)
    • Je rentre tout juste du travail (C'est habituel)
    • J'entre dans le magasin (Si c'est la première fois aujourd'hui)
    • Je rentre dans le magasin (Si on vient à peine d'en sortir)
    • Je vais lui rentrer dans le lard (Vraiment ? C'est habituel comme Moe avec Calvin ?)
    • On rentre ensemble ? (C'est peut-être la première fois, mais il y a une notion de retour, donc un sens puis l'autre contenu dans -re-)
    • C'est l'entrée du terrier (Où le renard va pouvoir rentrer)

    Les explications ►

    On entre une fois, on rentre plusieurs fois.

    CQFD
    AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Câlisse !
    • Le docteur est en visite (C'est une occupation habituelle)
    • Je pars visiter Bordeaux (Est-ce la première fois ? Dans ce cas, c'est une découverte, pas une visite)
    • Je peux venir vous visiter cette nuit ?... (Cela semble habituel...)
    • Je vais visiter le château cet après-midi (Si c'est une visite guidée, le terme est justifié)
    • Les visites du bateau sont toutes réservées (C'est sans doute une seule fois pour la majorité des gens, mais ils vont bien ouvrir leurs yeux et leurs oreilles)
    • Je n'aime pas beaucoup les visites (C'est récurrent chez le grincheux)
    • On va visiter la ville en vitesse (C'est contradictoire : il faut choisir un autre verbe !)

    Les explications ►

    Visiter, c'est venir/aller voir plusieurs fois ; ou alors une seule fois mais en étant très attentif.

    CQFD
    AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Oyez !
    • Je ne suis pas encore en vacances
    • Je suis enfin en vacances
    • La vacance du pouvoir pose toujours problème
    • Pouvoir prendre des vacances peut être un problème
    • "Vacancies" : il y a des places à prendre (chez les Anglais)
    • Les grandes vacances raccourcissent
    • Les petites vacances rallongent
    • Quand les vacances se remplissent d'activités : ce ne sont plus des vacances !

    Les explications ►

    Dans vacance il y a la notion de vide qu'on essaie de remplir... ou pas !

    CQFD
    AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Hé-hé !
    • Elle a la médaille de l'ordre national du Mérite
    • Elle l'a bien méritée !
    • Elle s'est chopé une amende
    • Elle l'a bien mérité ! (Le fait d'avoir une amende)
    • Je privilégie l'avancement au mérite
    • Elle a bien du mérite (malgré tous ses handicaps)
    • Tout le mérite lui revient
    • Elle a le mérite d'être très ponctuelle : une vraie montre suisse !

    Dans mérite il y a en premier lieu la notion de récompense pour des qualités particulières ; en deuxième lieu, ironiquement, la notion de punition (mais c'est une sorte de récompense à l'envers...)

    Retenons la reconnaissance du travail et de l'intelligence !

    Les explications 

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Hé-hé !
    • J'aime les chalets suisses
    • Je n'aime pas les chats laids suisses
    • J'aime les p'tits-suisses
    • J'aime aussi les petits Suisses (quand on en trouve)
    • J'ai vu des gardes suisses
    • J'ai vu des gares de Suisse
    • J'ai bien bu en Suisse
    • Je n'ai pas bu "en Suisse"
    • J'ai vu de belles culottes suisses
    • Je voudrais acheter un kilo de "culottes suisses" (des poires rayées)

    La Suisse est un beau pays !

    (... qui a eu l'intelligence de construire une confédération : des choix spécifiques aux cantons, mais une unité nationale...)

    Les explications ►

     

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples ►

    A suivre ou à éviter !

    Oyez !
    • Je suis curieux
    • Je suis très curieux
    • Je suis curieux de tout
    • Tu es bien curieuse...
    • Tu es trop curieuse...
    • Tu es beaucoup trop curieuse
    • Les curieux n'ont rien à faire ici !
    • Comme c'est curieux...
    • C'est de plus en plus curieux...

    La curiosité est le piment de l'intelligence.

    La curiosité n'est pas un vilain défaut !

    Il est curieux de constater que la curiosité, qui a pris son sens de cura (= la cure, le soin), a pris le sens de l'étrangeté, du bizarre ou encore de l'ingérence dans les affaires d'autrui, de l'impolitesse !

    Les explications 

     

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Voyons...
    • Ne triche pas !
    • Je n'ai pas triché !
    • Tous des tricheurs !
    • Tout le monde triche... alors...
    • Vous n'avez pas de preuves !
    • On va faire appel !
    • Vous n'aviez pas le droit de nous dénoncer !

    La triche est un élément constitutif du fonctionnement de l'être humain, comme d'ailleurs chez de nombreuses espèces animales et végétales. On peut utiliser d'autres appellations comme leurre ou piège ou camouflage. Il s'agit de tromper sciemment quelqu'un d'autre.

    La méfiance est la réponse à la triche. "Timeo Danaos et dona ferentes" : c'est toujours d'actualité, sauf que... les cadeaux, c'est de la dette !

    Les explications 

     

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Voyons...
    • Non, je ne veux pas aller chez mémé (C'est clair : c'est un vrai "non")
    • Non, je ne veux pas que tu me suives (Idem)
    • Non, tu m'attrap'ras pas (Au contraire, j'espère que tu vas m'attraper !)
    • Non, il ne fait pas beau : on ne va pas à la campagne (C'est vrai, il ne fait pas beau)
    • Non, il ne fait pas beau : on ne va pas à la campagne (C'est vrai, il ne fait pas beau, mais le locuteur n'a pas envie d'aller à la campagne)
    • Référendum : votez oui pour les orages ; non contre les orages (Les gens votent "non", mais ça ne va pas empêcher les orages d'arriver !)
    • Non, ils ne passeront pas ! (Je croise les doigts...)
    • Non, ils ne passeront pas ! (Ils sont passés...)
    • Revenons à la partie de campagne : si on dit "non" à chaque fois, on ne fera rien ; il va bien falloir dire "oui" à quelque chose, ou faire une autre proposition pour faire avancer le schmilblick !

    Il n'est jamais sûr que le non veuille dire "non" : c'est le contexte qui lui donne, peut-être, un sens...

    Le "non" est peut-être souvent nécessaire, mais c'est le "oui" qui construit. Le résultat ? Faut voir !...

    Les explications 

     

    CQFD AlC

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique