• La parole est au mot... assez

    Les exemples 

    A suivre ou à éviter !

    Sic !
    • Cette histoire est assez formidable
    • L'héroïne est assez remarquable
    • L'atmosphère créée était assez intense
    • Voilà un auteur assez rare
    • Il a écrit une pièce assez joyeuse
    • L'entreprise était assez singulière
    • L'approche était assez unique
    • L'acteur principal était assez brillantissime
    • L'accueil du public a été assez exceptionnel

    Les explications ►

    N'en jetez plus, la coupe est pleine ! Il y en a assez ! (Les adjectifs affublés du assez ont été entendus au cours de la même soirée, dans des phrases au contexte similaire concernant le monde du spectacle.)

    Le sens premier de assez (du latin ad satis) implique la satiété (bien sûr), c'est-à-dire la plénitude, ce qui correspond actuellement au sens de très. Seulement voilà, le sens de assez s'est affaibli avec le temps et il est devenu l'équivalent de plutôt, exprimant donc une restriction, un manque.

    Alors il vaudrait mieux supprimer assez dans beaucoup d'expressions où il est un tic de langage, en porte-à-faux avec son sens contemporain ou son sens originel. Par exemple quand quelque chose est exceptionnel, c'est un qualificatif absolu : ça l'est ou ça ne l'est pas exceptionnel. Alors a fortiori brillantissime !

    CQFD
    AlC

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :