• Les exemples ►
    (à ne pas suivre !)

    Oyez !
    Les exemples ►
    (à suivre !)
    • Le match retour va être compliqué (non : difficile)
    • Ça va être compliqué de me réveiller (non : difficile)
    • Il a un caractère compliqué (non : difficile)
    • Ce montage est bien trop compliqué (Mais pour toi ça ne sera pas difficile)
    • C'est une personnalité compliquée (C'est difficile pour moi de la comprendre)
    • Le calcul de ton impôt va être compliqué à établir (et difficile pour moi si j'essaie de le faire)
    Les explications ►

    Compliqué concerne l'objet : il y a une multitude de "plis" (l'image d'origine : plicatus → complicatus → compliqué)

    Difficile qualifie l'approche que l'on a de l'objet : on est plus ou moins capable de comprendre voire de défaire les "plis"

    Il y a actuellement une confusion de sens, peut-être une mode, qu'il sera difficile, sinon impossible, de contrer.

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples ►
    (à méditer...)

    Voyons...
    • Il est libre Max ! (Y en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler !)
    • Le taxi est libre = c'est pas la peine d'insister : il rentre à Levallois...
    • Le prisonnier est libre = sortez-vous de son chemin !
    • Le prix des loyers est libre = ça va être cher !
    • La parole est libre = vous allez choquer !
    • Le dernier électron est libre = le système est instable !
    • La pâture est libre = on va établir un tour de rôle pour les bêtes
    • Les citoyens sont libres = ils peuvent voter pour n'importe qui !
    • Le poème est en vers libres = il y a du relâchement dans l'expression...
    • Le vol libre fait l'objet de compétitions = une contradiction ?
    • Le renard libre dans le poulailler libre...

    La notion de liberté semble absolue : mais elle ne l'est pas plus que la notion d'égalité : elle flotte, elle aussi, dans le domaine du relatif. Petit rappel : « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres » (John Stuart Milll)

    Les explications ►

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples ►
    (à suivre ou pas !)

    Voyons...

     

    • Liberté, égalité, fraternité ! (Devise de la République française : on était bien ambitieux !)

    • Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits (article premier de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1789). Nous sommes tous égaux... devant la loi ! (Principe d'isonomie.)

    • Les cas d'égalité des triangles. On dit maintenant qu'ils sont isométriques.

    • Le frein est l'égal de l'accélérateur. L'égalitariste qui dirait cela serait regardé par son garagiste avec des yeux ronds... (La notion d'égalité appartient peut-être davantage au domaine philosophique qu'au domaine scientifique...)

    • Répondez vite pour bénéficier de vos privilèges ! (Vente par correspondance.)

    • Je les ai quand mes privilèges ? (Consommateur/trice.)

    • Vous aurez une vue privilégiée sur le golfe ! (Agence de voyage.)

    • Les privilèges ont été abolis par la République ! (Oups, propos de citoyen dans une manif.) Vais-je rendre ma carte "Le client est roi ?"

    Les explications ►

    Les slogans traitent de l'absolu alors que l'univers en général et la vie en particulier fonctionnent dans la relativité.

    Il faudrait un juge d'application des slogans !

    En réalité, pour que les choses bougent, il faut qu'il y ait des forces différentielles, voire un déséquilibre à un moment donné. En mécanique, le piston, installé dans une direction, ne peut pas aller dans les deux sens à la fois ! Toujours en mécanique, le couple ne se met en mouvement que s'il y a pression sur chacun des deux éléments : un qui tire, un qui pousse, les deux forces étant égales et opposées.

    Bref : Vive le privilège de l'égalité !

    CQFD AlC

    votre commentaire
  • Les exemples ►
    (à suivre !)

    Oyez !

    Les explications ►

    • Un n-euro
    • Deux z-euros
    • Trois z-euros
    • Quatre euros
    • Cinq euros
    • Six z-euros
    • Sept euros
    • Huit euros
    • Neuf euros
    • Dix z-euros
    • Vingt t-euros
    • Soixante-dix z-euros
    • Quatre-vingts z-euros
    • Quatre-vingt-dix z-euros
    • Cent t-euros
    • Deux cents z-euros
    • Trois cents z-euros
    • Mille euros
    • Deux mille euros
    • Un million d'euros

    Euro ne commence pas par un h aspiré !

    Même s'il y avait un h, euro fonctionnerait comme heureux, et non pas comme héros ! On fait la liaison avec le mot précédent !

    CQFD  - AlC -

    votre commentaire
  • Les exemples ►
    (à suivre ou pas !)

    Câlisse !

    Les explications ►

    Certes, droit, c'est mieux :
    • Marche droit !
    • Tu es bien gauche !
    • J'ai fait des études de droit, moi Môssieur !
    • Tu crois que j'ai mis de l'argent à gauche ?

    Mais gauche, c'est utile :

    • Pour un voilier la ligne droite est une gageure voire une utopie.
    • Gauche droite ! gauche droite ! Gauche droite !
    • Les Anglais roulent à gauche et les Français à droite.
    • Le cœur est situé à gauche.

    Droit vient du latin directum = droit = juste

    Gauche vient de... on n'en est pas sûr... En tout cas le sens est : on s'écarte de ce qui est droit.

    Dommage de ne pas avoir gardé la mot sénestre pour ce qui est situé à gauche, avec aussi le sens figuré latin : un augure favorable. (Malheureusement c'est le sens grec de défavorable qui s'est imposé et qui a donné sinistre !)

    Alors gauche ou sénestre, ce n'est pas emballant...

    Il a fallu que la politique s'en mêle pour tenter d'imposer un sens positif à la gauche en la qualifiant de progressiste ; et un sens critique à la droite en la qualifiant de conservatrice !

    Quoi qu'il en soit, il faut les deux jambes, la droite et la gauche, pour avancer, tourner à droite ou à gauche (ou reculer !)

    CQFD  - AlC -

    votre commentaire
  • Les exemples ►
    (à suivre ou pas !)

    Câlisse !

    Les explications ►

    • l'avion à réaction
    • la réaction de l'équipe de France
    • la réaction à la provocation

    Positif, négatif ou autre chose ?

    • la révolution de la Terre autour du Soleil
    • la Révolution française de 1789
    • la révolution dans la mode d'été

    Positif, négatif ou autre chose ?

    Ré-action = c'est une action nouvelle qui intervient après une action première. C'est une réponse (response en anglais) qui est déclenchée par un stimulus. Le stimulus n'est ni bon ni mauvais en soi, et sa réponse non plus. En politique, certains y associeront une valeur subjective bonne ou mauvaise : on est dans le partial (biais) de la parole politique.

    Ré-volution = on fait un tour complet et... on revient au point de départ. A aucun moment il n'y a l'idée que c'est mieux quand on a fait un tour complet ! Du temps aura passé ; s'il y a du changement (réchauffement climatique, peinture fraîche ou passée, jonquilles en fleur), ce n'est pas la révolution qui en est la cause (le fait d'aller faire un tour et de revenir) mais les acteurs qui sont restés sur le terrain : le climat, les gens, la nature.

    CQFD  - AlC -

    votre commentaire
  • Les exemples  
    (à suivre ou pas !)

    Câlisse !

    Les explications

    • homophobie : a-t-on peur de ce qui est identique... ?
    • hispanophobie : a-t-on peur des Espagnols ?
    • judéophobie : a-t-on peur des Juifs ?

    Peur ? Même pas peur !

    • agoraphobie : a-t-on peur des grands espaces ?
    • arachnophobie : a-t-on peur des araignées ?
    • islamophobie : a-t-on peur de la soumission... ?
    On ne réfléchit pas à sa peur...

    Une phobie, c'est une peur irraisonnée, avec ou sans motif, une angoisse. On ne la contrôle pas. On ne devrait pas légiférer par rapport à une phobie. Cela veut dire "j'ai peur" et pas autre chose.

    Ce n'est pas la détestation, voire la haine, dont l'expression se fait avec le préfixe miso ou anti

    • misogyne / anti-femme
    • misandre / anti-homme
    • misophragme / anti-barrage...
    CQFD  - AlC -

    votre commentaire
  • Les exemples
    (à suivre ou pas !)

    Câlisse !

    Les explications

    • La République Démocratique du Congo est-elle démocratique ?
    • La République Démocratique d'Allemagne était-elle démocratique ?

    Certes oui !

    • Arriver à acheter un tee-shirt à 5 €, est-ce démocratique ?
    • Pouvoir aller au cinéma le soir à 22 heures, est-ce démocratique ?
    Certes non !

    Démocratique veut dire que c'est le peuple, ou ses représentants, qui ont le pouvoir. Ce qui est ou était le cas pour les républiques sus-mentionnées, quelle que soit ou fut la qualité de ce pouvoir exercé par le peuple ou ses représentants.

    Quant à acheter un tee-shirt à bas prix, c'est le qualificatif peu onéreux ou bon marché, qui convient. La démocratie n'a rien à voir.

    Et pour la séance de cinéma à 22 heures, cela relève du domaine de la liberté, mais toujours pas de la démocratie !

    CQFD  - AlC -

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique