• Le pont de batterie de l'Hermione

    Rochefort : la traversée de "L'Hermione" en 2015 confirmée

    >> Le conseil d'administration a validé ce week-end le voyage de "L'Hermione" aux Etats-Unis prévu en 2015

    >> Nouvelle grande étape dans l'histoire de "L'Hermione", la frégate de Lafayette reconstruite à Rochefort : le conseil d'administration (CA) de l'association Hermione Lafayette, réuni ce week-end à Paris, a donné son feu vert pour le voyage aux Etats-Unis prévu en 2015.


    votre commentaire
  • Les gars de « L’Hermione » sur le pont

    La frégate Shtandart, réplique du navire amiral de Pierre le Grand en 1703

    >> Les marins de « L’Hermione » ont suivi un véritable entraînement à bord du voilier russe.

    >> Avec un vent de force 8 (environ 70 km/h) et des conditions météo assez difficiles, on peut dire que le voyage du navire russe le « Shtandart », entre Saint-Malo et La Rochelle, n’a pas été de tout repos. « Ce fut un voyage sportif, très physique et une expérience assez rude », souligne Yann Cariou, le commandant de « L’Hermione », qui a participé au périple avec huit autres marins associés au projet rochefortais (le maître voilier, deux forgerons, quatre gréeurs et un bénévole de l’association). [...]

    Cliquez dans le titre pour lire l'article de Stella Dubourg dans le journal Sud-Ouest


    votre commentaire
  • La frégate "L'Hermione" vise New York

    Ségolène Royal et Bernard Grasset ont présenté le projet de traversée de l’Atlantique au consulat de France à New York.

    « On ne peut pas laisser tomber 4 millions de personnes en France qui ont contribué à ce projet ! » Mercredi soir au consulat de France de New York, la réplique de « L’Hermione » faisait l’objet de l’attention d’un parterre de décideurs franco-américains, après ce cri du cœur lancé par Miles Young, le président des « Friends of Hermione - Lafayette in America ».

    la frégate l'Hermione

    votre commentaire
  • La double-forme Louis XV en friche et au pic du soleil
    La pose du bateau-porte de la forme Louis XV

    Est-ce une surprise ? Pas vraiment car la vase a toujours été un problème pour l'arsenal de Rochefort. Seulement voilà : à l'époque de la marine à voiles, on l'évacuait en permanence grâce à un moulin qui était là pour ça. Quant aux bateaux-portes, ils étaient fabriqués sur place et manoeuvrés par un personnel ad hoc (mais pas nécessairement par le capitaine lui-même...)

    AlC

    La ville de Rochefort se retrouve doublement en vase clos

    >> La Ville est en conflit avec une société hollandaise pour un bateau-porte, et l’État pour le désenvasement.

    Cliquez dans le titre pour lire l'article du journal Sud-Ouest

    La croûte de vase de la forme Louis XV
    La double-forme Louis XV en septembre 2013

    votre commentaire
  • La mâture de « l’Hermione » est installée

    Les six vergues hautes ont été grutées à leur place sur les trois mâts du navire.

    L’association Hermione - La Fayette avait profité de la tenue d’une réunion de ses adhérents (660 participants) pour procéder à la dernière opération de l’installation de la mâture, hier : les six vergues hautes ont été grutées devant un public d’un millier de personnes.Fixées aux trois mâts de la frégate par des cordages, ces pièces en bois réglables en trois dimensions porteront les voiles de «l’Hermione».

    (Cliquez dans le titre)

    P1180325
    L'Hermione
    L'Hermione

    votre commentaire
  • Rochefort : les pompiers escaladent "L'Hermione"

    Le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux Grimp s'entraîne en ce moment sur la frégate.

    Spectacle insolite et inédit aujourd'hui mardi  sur "L'Hermione", à Rochefort. Pour la première fois, le groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (Grimp) du Sdis 17 (service départementale d'incendie et de secours) s'exerce depuis ce matin dans la mâture de la frégate.  [...]

    (Cliquez dans le titre)

    Les pompiers escaladent l'Hermione

    votre commentaire
  • L’accès à « l’Hermione » gratuit à partir de lundi

    Un billet annuel est offert à chaque Rochefortais qui viendra le retirer.

    P1160412 >> A partir de lundi, tous les Rochefortais pourront venir visiter gratuitement l’Hermione (le billet coûte aujourd’hui de 5 à 9 euros). L’annonce a été faite conjointement, hier midi, par le maire Bernard Grasset et le président de l’association Hermione La Fayette, Benedict Donnelly. Un an après la mise à flots de « l’Hermione » devant 70 000 spectateurs, dont 15 000 Rochefortais selon l’association, l’avancée du chantier avec la pose des mâts, en plusieurs temps récemment, a donné l’envie de « faire partager cette nouvelle étape aux Rochefortais et de les mobiliser encore plus pour faire connaître l’aventure de “l’Hermione” autour d’eux », explique Benedict Donnelly.

    votre commentaire
  • L'Hermione en grand !

    L'Hermione a fini de s'étirer dans tous les sens - 47 mètres de hauteur, 66 mètres de longueur, 25 mètres de largeur, avec vergues et bout-dehors.

    Déjà depuis le mercredi 15 juin l'Hermione avait ses basses vergues et son troisième étage de mâts pré-installés. Il ne restait plus qu'à guinder le tout avec le cérémonial d'usage... et la force des bras et des cabestans !

    P1160117

     
    P1160165

    Emmanuel de Fontainieu, le directeur de la Corderie Royale - Centre International de la Mer, assistait à l'événement (à gauche)

    P1160121

    Le chef de chantier est attentif

    P1160129-001

    Les hâleurs bénévoles tirent en cadence, contrôlés par le bosco tatoué comme un loup-de-mer.

    P1160133
     
    P1160140

    La basse vergue du grand-mât est à poste, grâce à tous ces bras musclés (ou pas...)

    P1160143-001

    Délégation de la frégate La Fayette basée à Toulon, menée par son commandant, le capitaine Guillaume Merveilleux du Vignaux, qui apporte à l'Hermione un cadeau de la Marine Nationale, sous la forme d'un pavillon tricolore de 54 mètres carrés (comme pour un porte-avion...)

    P1160171
    P1160185
     
    P1160190

    Maryse Vital encourage les volontaires au petit cabestan

    P1160195

    La basse vergue de misaine est à poste

    P1160203
    P1160207

    Présentés par leur directeur, les élèves-menuisiers de Chasseneuil-sur-Bonnieure ont fabriqué du mobilier pour l'Hermione, dont ce coffre.

    P1160208

    P1160213
    P1160217

    Le raccord de peinture n'est pas du luxe. (En fait, il faut tout repeindre !)

    P1160223

    Guindage de la corne d'artimon (ou vergue sèche, très mobile) 
    La basse vergue d'artimon était déjà en place

    P1160225

    France-Bleu La Rochelle à la recherche d'impressions

    P1160233
    P1160250-001

    Les fifres et tambours d'Aunis-Saintonge

    P1160261

    Le capitaine des Compagnies Franches de la Marine

    P1160281

    Fin du travail de la matinée

    P1160302

    Reprise des opérations l'après-midi avec les gréeurs perchés tout en haut.

    P1160328 P1160329
    P1160333 P1160337

    Le petit mât de perroquet est guindé, après avoir trié les cordages, et les gréeurs redescendent pour mieux remonter et s'occuper du mât de perruche.

    P1160340
     
    P1160346 P1160352

    Puis c'est le tour du bout-dehors de beaupré.

    P1160356
    P1160357
     
    P1160358
     
    P1160362 P1160366

    On finit par le guindage du grand mât de perroquet

    P1160380
    P1160383

    Les gréeurs peuvent redescendre

    P1160395

    Les trois vergues basses, la corne d'artimon, les deux mâts de perroquet et le mât de perruche ; le pavillon tricolore

    P1160412

    La palissade ne cache vraiment plus grand chose, heureusement, et l'Hermione peut se voir de loin à Rochefort ! L'aventure continue !

    AlCaribou

    L'Hermione en grand
    Voisin ou voisine de l'Hermione

    1 commentaire
  • IMG_3350 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le premier étage des mâts est en place depuis le 9 mars. Le grand mât de hune a été prépositionné le long du bas grand mât dans la semaine. De même la vergue de civadière a été installée sur le beaupré ; et la vergue sèche sur l'artimon.

    Flotte à nouveau le pavillon de l'Hermione où sont inscrits les noms des sept mille personnes qui ont ajouté au moins dix euros à la cagnotte du bateau.

    Le petit mât du hune est en train de monter le long du mât de misaine grâce à l'entraînement du petit cabestan (sur le pont, au pied du-dit mât) par une équipe de volontaires, et avec les encouragements du choeur des Vents Marine.

    IMG_3374 [1280x768]Voir taille réelle

    Le commandant de l'Hermione, Yann Cariou, est en grande tenue aujourd'hui !

    Autres prises de paroles :

    • Benedict Donnelly, le président franco-américain de l'association Hermione-La Fayette,
    • Jean-Louis Frot, ancien maire de Rochefort, avec qui le projet s'est concrétisé,
    • Bernard Grassset, le maire actuel, qui doit assurer la continuité.

    IMG_3363-001 [1280x768]
    Voir taille réelle
    IMG_3359-001 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le mât de perroquet de fougue a été guindé le long du mât d'artimon, à l'aide du grand cabestan, sous le pont. Le grand mât de hune est presque en place dans le prolongement du grand mât. (Il faut en raboter le bas pour pouvoir le caler en place.)

    Le consul des Etats-Unis à Bordeaux, Joël Maybury, espère que son gouvernement mettra quelques dollars dans l'escarcelle de l'Hermione. Ce n'est pas encore fait.

    IMG_3443 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le dessinateur à la pipe va animer un atelier de dessins ayant pour sujet l'Hermione.

    Les tourneurs de cabestan !

    Les gréeurs au travail.

    C'est tout bon !

    Les deux canots (le petit et le grand) sont venus rejoindre leur mère. Pendant ce temps, la chaloupe (plus grande que les canots) est en train de vivre sa vie ailleurs !

    La forme double, dans laquelle a été construite l'Hermione, reste très envasée malgré le pompage de sa confidente Cléone - relisez Andromaque de Jean Racine - (la petite chose qu'on aperçoit à droite).

    La nouvelle porte de séparation des deux bassins attend des jours sans vase pour être installée.

    L'Hermione dans sa caisse de livraison : ça dépasse !
    Suite des opérations : le vendredi 17 mai.


    Addenda : Articles de Kharinne Charov à lire dans Sud-Ouest : 

    « L’Hermione » regarde en l’air

    Le voyage inaugural de l'Hermione en quête de sponsors


    votre commentaire
  • P1120338

    En ce matin du samedi 9 mars, dans la forme Napoléon III, l'Hermione flotte toujours sur son lit d'eau et de vase, avec pour unique mâture le bas-mât de misaine et le mât de beaupré.

    P1120337
    P1120348

    Mais entre en scène sa (très) chère grue jaune pour insérer, le long du mât de misaine, le petit mât de hune qui sera déployé plus tard.

    P1120343
    P1120346

    Un gréeur suédois

    P1120354
    P1120358

    Vient le tour du bout-dehors de beaupré.

    P1120360
    P1120372

    La Compagnie Franche de la Marine est aux premières loges et fera donner du canon pour ponctuer les séquences de la journée.

    P1120379

    A onze heures, c'est l'installation très attendue du bas grand mât.

    P1120380
    P1120382
    P1120387

    Un gréeur français.

    P1120401
    P1120416
    P1120423
    P1120434

    Deux mâts sur trois.

    P1120437
    P1120440

    A quatorze heures, installation du bas-mât d'artimon avec, coulissé, son mât de perroquet de fougue.

    P1120445
    P1120448
    P1120455

    Maryse Vital, la présidente déléguée de l'association Hermione-La Fayette, aura présenté chacune des étapes de la journée. Elle est ici secondée dans ses explications par Yann Cariou, un ancien commandant du Belem, mais le futur commandant de l'Hermione !

    P1120456
    P1120468

    Fin de l'opération du jour. Prochain rendez-vous le 13 avril.

    P1120473

    AlCaribou

    Lire aussi l'article Kharinne Charov dans Sud-Ouest :

    "L'Hermione" à Rochefort : le bateau se fait voilier


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique