• Déploiement du 2e étage des mâts de l'Hermione

    IMG_3350 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le premier étage des mâts est en place depuis le 9 mars. Le grand mât de hune a été prépositionné le long du bas grand mât dans la semaine. De même la vergue de civadière a été installée sur le beaupré ; et la vergue sèche sur l'artimon.

    Flotte à nouveau le pavillon de l'Hermione où sont inscrits les noms des sept mille personnes qui ont ajouté au moins dix euros à la cagnotte du bateau.

    Le petit mât du hune est en train de monter le long du mât de misaine grâce à l'entraînement du petit cabestan (sur le pont, au pied du-dit mât) par une équipe de volontaires, et avec les encouragements du choeur des Vents Marine.

    IMG_3374 [1280x768]Voir taille réelle

    Le commandant de l'Hermione, Yann Cariou, est en grande tenue aujourd'hui !

    Autres prises de paroles :

    • Benedict Donnelly, le président franco-américain de l'association Hermione-La Fayette,
    • Jean-Louis Frot, ancien maire de Rochefort, avec qui le projet s'est concrétisé,
    • Bernard Grassset, le maire actuel, qui doit assurer la continuité.

    IMG_3363-001 [1280x768]
    Voir taille réelle
    IMG_3359-001 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le mât de perroquet de fougue a été guindé le long du mât d'artimon, à l'aide du grand cabestan, sous le pont. Le grand mât de hune est presque en place dans le prolongement du grand mât. (Il faut en raboter le bas pour pouvoir le caler en place.)

    Le consul des Etats-Unis à Bordeaux, Joël Maybury, espère que son gouvernement mettra quelques dollars dans l'escarcelle de l'Hermione. Ce n'est pas encore fait.

    IMG_3443 [1280x768]
    Voir taille réelle

    Le dessinateur à la pipe va animer un atelier de dessins ayant pour sujet l'Hermione.

    Les tourneurs de cabestan !

    Les gréeurs au travail.

    C'est tout bon !

    Les deux canots (le petit et le grand) sont venus rejoindre leur mère. Pendant ce temps, la chaloupe (plus grande que les canots) est en train de vivre sa vie ailleurs !

    La forme double, dans laquelle a été construite l'Hermione, reste très envasée malgré le pompage de sa confidente Cléone - relisez Andromaque de Jean Racine - (la petite chose qu'on aperçoit à droite).

    La nouvelle porte de séparation des deux bassins attend des jours sans vase pour être installée.

    L'Hermione dans sa caisse de livraison : ça dépasse !
    Suite des opérations : le vendredi 17 mai.


    Addenda : Articles de Kharinne Charov à lire dans Sud-Ouest : 

    « L’Hermione » regarde en l’air

    Le voyage inaugural de l'Hermione en quête de sponsors


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :