• Fête des Pères
    La Fête des Pères : le 15 juin 2014
    (Toute une journée ? Vraiment ?)

    votre commentaire
  • Blockhaus et promeneurs sur la plage

    Le 8 mai = encore une "fête" ?

    Hum...

    Les blockhaus ne font plus peur mais marquent encore le territoire. On les côtoie, on y habite...

    Ils ne sont pas éphémères comme les lampions des fêtes, mais ils ne réfléchissent pas la lumière. Font-ils réfléchir ?
    (AlC)


    votre commentaire
  • 1er mai = la fête du travail

    « Le travail, c'est la santé... Mais à quoi sert alors la médecine du travail ?  » (Pierre Dac)

    « Au travail, le plus difficile, c'est d'allumer la petite lampe du cerveau. Après, ça brûle tout seul. » (Jules Renard)

    Câlisse !
    • fête du travail !
    • faites du travail !
    • faîte du travail !

    Conclusion : du repos, oui mais pas trop, sinon, au fait, c'est pas top  !... (AlC)


    votre commentaire
  • Les cloches sont revenues !


    votre commentaire
  • La Mi-Carême au Québec

    >> Le jeudi de la troisième semaine du carême, appelé mi-carême, est un autre jour où l'on peut momentanément mettre de côté la discipline du carême. [...] On a souvent dit de la mi-carême qu'elle était un redoublement du carnaval, spécifiquement des jours gras. Arrivant en plein milieu de la période du carême, la mi-carême permet d'échapper à l'atmosphère austère de privations et de pénitences.

    >> Comme le carême est aujourd'hui moins rigoureux, «casser son carême» par des réjouissances collectives n'est plus nécessaire, ce qui explique la perte de vitesse de la mi-carême au Québec à partir des années 1950.

    [...] (Réseau de diffusion des archives du Québec)

    La Mi-Carême

    votre commentaire
  • Merleau

    A la Saint-Patrick, les fêtards se sont mis au verre ; les sportifs se sont mis au vert ; les merles du matin se sont mis au ver ; les merles du soir ont pris un dernier ver ; le tanneur s’est mis au vair ; les joueurs de flipper se sont retrouvés over ; et les Lever & Leverd lavent leur beau linge en famille...

    AlC


    votre commentaire
  • C’est Mardi-Gras !

    Oui mais, à la Nouvelle-Ibérie et ailleurs en Louisiane, les festivités ont été annulées à cause du gel féroce. Mais pas partout !

    Savez-vous que, en Louisiane, les fêtes peuvent commencer dès l’Epiphanie, le 6 janvier ? C’est-à-dire que cette année cela pouvait faire deux mois de carnaval !

    All Iberia Parish Mardi Gras events canceled per Iberia Parish Sheriff Louis Ackal; Grand Marais Mardi Gras Association & Franklin parades also canceled; Iberia Parish remains under Winter Weather Advisory

    Mardi Gras en Louisiane

    votre commentaire
  • Fête traditionnelle pour se réjouir du retour d'un peu plus de lumière le 13 décembre !

    Elle est surtout célébrée dans les pays scandinaves, mais aussi en Italie (Santa Lucia bien sûr) et dans quelques autres contrées dont la Louisiane.

    Les lumières de la Sainte-Lucie

    votre commentaire
  • Saint Nicolas

      >> Né à Patara, en Lycie, en 270 au sein d'une famille riche et pieuse, Nicolas selon la légende se serait tenu le jour de son baptême tout seul debout, bien droit sur ses jambes, pour recevoir l'eau bénite. Il s'agirait de son tout premier miracle3.  

    >> Ses parents, Epiphanius (Ἐπιφάνιος) et Johanna (Ἰωάννα) selon certains récits4, Theophanes (Θεοφάνης) et Nonna (Νόννα) selon d'autres5, meurent lors d'une épidémie de peste alors qu'il a 8 ans. Nicolas aurait été mis à l'orphelinat ou élevé par son oncle Nicolas, évêque de Myre, toujours en Lycie, située dans l'Anatolie du sud-ouest. Son oncle l'ordonne lecteur puis prêtre à 19 ans avant de le nommer supérieur de son monastère appelé la Sainte-Sion6. Le successeur de l’oncle de saint Nicolas venant à mourir, il est désigné évêque de Myre3. Selon la tradition, il est présent au Ier concile de Nicée en 3257. Sa réputation de charité le fait proclamer saint et l'on fête l'anniversaire de sa mort le 6 décembre.

    Cliquez pour lire tout l'article de Wikipédia

    Les trois petits enfants

    >> Saint Nicolas intervient au IVe siècle pour sauver trois officiers (ou trois notaires) de l'empereur Constantin (avant qu'il se convertisse au christianisme) : injustement emprisonnés, le saint délivre ces hommes des mains du bourreau qui allait les exécuter6. Les chrétiens interprétant mal cette légende10 (dans l'iconographie byzantine, le saint est représenté de manière disproportionnée par rapport aux trois officiers, ces hommes étant alors pris pour des enfants), cette légende est transformée en une histoire de petits enfants sortant du saloir (correspondant à la tour servant de prison) et est souvent jouée dans les mystères au Moyen Âge.


    votre commentaire
  • ACADIE*

    Nouveau-Brunswick
    Nouvelle-Ecosse
    Ile-du-Prince-Edouard
    Terre-Neuve-et-Labrador

    C'est le 15 août : la fête des Acadiens !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique