• Jeudi 25 Décembre 2008
    Rochefort-sur-Mer

    ÉDITION. L'écriture de Thomas de Pascalis, lycéen à Merleau-Ponty, révèle une vraie sensibilité et un style.

    Thomas de Pascalis, 17 ans, publie son premier roman


    Thomas de Pascalis a écrit « Les coulisses du 21e siècle » (photo k.c.)

    Il a 17 ans, est en terminale ES au lycée Merleau-Ponty, joue au basket en club à Tonnay-Charente. Jusque-là, la vie du Rochefortais Thomas de Pascalis est classique. À cela près qu'il vient de faire éditer son premier roman, un livre écrit alors qu'il n'avait que 16 ans !

    Modeste, gentil, il est fier de cet événement, mais ne veut pas pour autant que sa vie en soit troublée. Car l'écriture fait partie de lui. « Depuis des années, j'écris des poèmes, sans me prendre au sérieux, je les jette après ! Ça me libère. »

    Discipline

    Pourtant, cette fois, Thomas de Pascalis vient de franchir un cap. Depuis quelques semaines, il tient dans ses mains un vrai livre, « Les coulisses du 21e siècle », paru aux éditions Amalthée. « Quand j'étais en 2nde, ma professeur de français, Melle Didier, a été surprise par mes dissertations. Elle m'a parlé d'un bon style, d'une sensibilité et d'une profondeur et m'a incité à continuer d'écrire », se souvient-il ému.

    Dont acte. Avec une discipline : chaque soir après ses cours, l'élève écrit. « Je m'autodiscipline pour ne pas partir dans tous les sens à n'importe quel moment de la journée. » Et quand il tape devant son ordinateur, seul le soir, comme quand il se rend à pied au lycée en pensant à la suite qu'il donnera à l'histoire la nuit venue, Thomas se sent bien.

    Il a choisi d'écrire ce premier roman en s'inspirant de la vie des banlieues parisiennes qu'il a connues quand il était jeune et où une partie de sa famille vit toujours.

    « Je suis très sensible aux inégalités et au rejet », explique celui qui a choisi un sujet hyperréaliste.

    En sept mois, l'affaire a été pliée et Thomas de Pascalis envoyait son manuscrit à un éditeur. Les éditions Amalthée ont dit banco, la famille a mis un peu la main à la poche pour aider son jeune talent et le bébé est né ces jours derniers !

    Bientôt un autre livre

    « Je ne m'attendais pas à ça. Mon entourage non plus. Certains copains n'y ont pas cru, quand j'ai annoncé que j'avais écrit un bouquin », explique le brillant élève qui rêve d'intégrer HEC. Ce gros lecteur, qui apprécie particulièrement les auteurs du XIXe, passe de l'autre côté de la barrière et devient le plus jeune auteur d'Amalthée.

    Même si Thomas de Pascalis doit faire la promotion de son livre, il garde la tête froide. D'autant qu'il ne veut pas faire de la littérature son métier. « Je suis attiré par la finance et l'écriture reste pour moi, ma soupape, mon jardin. »

    Après ce premier livre qui indéniablement laisse apparaître un style, une conscience sensible et une belle ouverture d'esprit, le jeune auteur a presque terminé d'écrire un deuxième roman.

    « Je parlais des jeunes dans le premier, cette fois, je mets davantage en scène, les classes moyennes.»

    Thomas de Pascalis espère bien éditer ce deuxième livre et poursuivre avec son éditeur. Très bonne chance à lui qui nous offre son talent à lire comme un cadeau de Noël.

    Auteur : Kharinne Charov


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique