• Xynthia, revue de presse du 11 octobre 2010

    Arbitrage final concernant les conséquences de la tempête Xynthia

     La tempête Xynthia a ravagé certaines communes de Vendée et de Charente-Maritime et occasionné la mort de dizaines de personnes ainsi que la destruction de nombreuses maisons. Aussi, l'Etat a élaboré une cartographie des "zones noires", c'est-à-dire des zones d'extrême danger sur lesquelles aucune habitation ne pourra plus être réhabitée. Le plus souvent, ces zones ont été désignées car elles sont situées à un niveau inférieur à celui de la mer, ce qui a pour conséquence d'augmenter le niveau de submersion des habitations et la durée de stagnation de l'eau.
     
     

    Xynthia: aide de 35,6M de Bruxelles

    AFP
    29/09/2010 | Mise à jour : 16:43 

    La Commission européenne a proposé aujourd'hui d'allouer une aide de 35,6 millions d'euros à la France pour faire face aux conséquences de la tempête Xynthia en février dernier.

    Pour  lire la suite cliquez ici

     

    Bagnères-de-Luchon. L'État va verser 500 000 € pour Xynthia

    La tempête a causé d'énormes dégâts dans la région./Photo DDM
    La tempête a causé d'énormes dégâts dans la région./Photo DDM
    La tempête a causé d'énormes dégâts dans la région./Photo DDM

    Dans notre dernière édition nous évoquions les travaux du nouveau télésiège d'Arbesquens, un dossier pour lequel le sous-préfet, Bernard Bahut s'est beaucoup mobilisé. Lors d'une conférence de presse tenue ces derniers jours il confiait : « Il fallait sensibiliser les instances parisiennes pour que les travaux débutent assez tôt afin de pouvoir ouvrir pour la saison. » Selon nos informations, le sous-préfet n'a pas ménagé son temps y compris pendant les vacances.

    Pour lire la suite cliquez ici

     

     

     

     

     


    L'Etat ne modifie pas les "zones de solidarité"

    PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, a fait savoir vendredi que le gouvernement maintenait son tracé des "zones de solidarité" délimitées après le passage de la tempête Xynthia.

    Pour lire la suite cliquez ici

     

    15 300 euros pour aider des sinistrés de Xynthia

     Les bénéficiaires de l'aide du Lions club.  photo Jean-Pierre bonnet

    Les bénéficiaires de l'aide du Lions club. photo Jean-Pierre bonnet

    Dans la salle du conseil de Saint-Clément-des-Baleines, sur l'invitation du maire Gilles Duval, mercredi dernier, le Lions club de Saint-Martin-de-Ré a remis la somme de 13 500 euros, destinés à aider des personnes sinistrées par Xynthia, en février.

    pour lire la suite cliquez ici

     

    Victimes de Xynthia : Corinne Lepage au front

    Une élue et son fils pointés du doigt après la tempête qui a fait 29 morts dans la commune. L'avocate des victimes veut une information judiciaire

    Pour lire la suite cliquez ici

     

     

    Xynthia : l'Etat ne modifie pas le zonage défini en avril

    GESTION DES RISQUES- Actu-Environnement.com - 05/10/2010

    Après une réunion de travail avec les élus de Vendée sur les suites du rapport d’expertise relatif aux parcelles proposées à la déclaration d’utilité publique, le 1er octobre, Jean-Louis Borloo a confirmé que la zone de solidarité définie en avril dernier, qui permet à chaque habitant de bénéficier s’il le souhaite d’un engagement de l’État d’acquérir son bien, est maintenue.

    Pour lire la suite cliquez ici

    Le port ferme ses écluses en urgence

    Les grandes marées et de forts vents faisaient redouter un scénario catastrophe.

    Déjà échaudé par Xynthia, le capitaine du port de plaisance de Rochefort fermera aujourd'hui - et jusqu'à dimanche soir - les portes de ses bassins. En cause, les grandes marées et les forts vents annoncés qui pourraient bien endommager les commandes électriques des écluses

    Pour lire la suite cliquez ici

     

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :