• Quid du franglais ?

    Yes !

    De quoi le franglais est-il le symptôme?

    « Les églises ont beau être vides, on n’a jamais vu autant de gens à genoux devant la langue anglaise, vénérée comme une madone », écrit Jean Delisle, professeur émérite de l’Université d’Ottawa [...]

    27 juin 2015 | Louis Cornellier

    Cliquez dans le titre pour lire cette très intéressante analyse dans Le Devoir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :