• Quel avenir pour la Maison de la Gaieté à Chérac ?

    La Maison de la Gaieté

    Chérac (16) : la curieuse maison couverte de mosaïques sera-t-elle détruite ?

    >> « Il y a le pour et le contre. Beaucoup de gens pensent qu’il faut démolir la Maison de la gaieté parce qu’elle coûte cher. » La bâtisse, couverte de mosaïques, est une curiosité. La mairie veut la démolir.

    >> [...] L'immeuble est une véritable curiosité. Réalisé entre 1937 et 1952 par Ismaël Villéger et son fils Guy, il est recouvert de mosaïques et a marqué le village pour avoir été un haut lieu de festivités. Le dancing-bar-café théâtre de la Maison de la gaieté était une adresse très courue jusque dans les années 1970. [...]

    Cliquez dans le titre pour lire l'article de Sud-Ouest

    Ces bons parisiens à la campagne
    Un mariage à la campagne

  • Commentaires

    1
    Atarte
    Samedi 27 Septembre 2014 à 08:04
    S-auvons la maison de la Gaieté de Chérac. A Chartres la maison Picassiette, à Saint Dizier le Petit Paris de Marcel Dhièvre ont été restaurés en mis en valeur par des municipalités conscientes de la valeur d leur patrimoine. Pourquoi les Chéracais seraient plus bêtes que les autres?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :