• Pintemps des poètes : Elise Boucher-DeGonzague chante Félix Leclerc

    ÉLISE AIME FÉLIX

    Élise Boucher-DeGonzague chante Félix Leclerc à Néré

     

    Vendredi 19 mars à la salle des fêtes de Néré, à l’est de la Charente Maritime. L’association Val de Boutonne-Louisiane-Québec a fait venir Élise Boucher-DeGonzague dans le cadre du « Printemps des poètes » en Pays des Vals de Saintonge.

    « Que chaque lever de soleil soit une fête, chaque pluie, un apaisement… » Telle est sa définition de la vie. D’origine métisse française et amérindienne abénakis, Élise Boucher-DeGonzague est auteur compositeur interprète. Elle a travaillé avec Félix Leclerc qu’elle honore dans ce programme, mêlant les chansons du grand poète-chanteur québécois à ses propres textes et compositions.

     

     

     

    Fille de pianiste, pianiste elle-même, elle découvre le piano grâce à sa mère alors qu’elle est encore toute enfant, encore un bébé. Elle nous fait entendre dans son programme Beethoven, à qui elle répond par « Für Beethoven » à une certaine lettre qu’il lui a envoyée alors que son nez arrivait encore à peine à la hauteur du clavier du piano maternel, Schubert, qu’elle interprète merveilleusement bien, le grand Félix Leclerc qu’elle ressuscite pour plusieurs duos grâce à la magie de la technologie, mais aussi la musique traditionnelle abénakis et ses propres œuvres.

     

    Elle est aussi excellente comédienne, et son humour ponctue l’émotion de ses interprétations et de sa voix de cristal.

     

    Élise et son excellent musicien, Jacky Le Poittevin, ont réveillé pour un soir un piano québécois, fabriqué à Montréal, offert, comme le reste du décor (chaise berçante, tabouret, lampadaire) par Monsieur Antoine Cano, ancien consul de France au Canada. Ce piano ne peut que se souvenir qu’il fut la voix musicale de toute une famille franco-québécoise.

     

    Au programme, nous avons pu entendre les plus belles chansons de Félix Leclerc (« Une valse », « Moi mes souliers », « Le p’tit bonheur » et beaucoup d’autres encore).

    Jean Dufour, qui fut l’agent de Félix Leclerc a déclaré à propos d’Élise Boucher-DeGonzague : « musicienne inspirée, son enthousiasme, l’exceptionnelle pureté de sa voix et son profond respect de l’œuvre m’ont immédiatement convaincu. Elle est ainsi devenue pour moi la meilleure interprète du répertoire de Félix Leclerc. Le public français ne résiste pas à son charme, son humour et l’émotion intense qui émanent de sa présence… Je croix pouvoir affirmer que Félix Leclerc en serait heureux ».

    Et, effectivement, nous étions sous le charme. Elle nous a fait rêver, rire, pleurer.

    Élise Boucher-DeGonzague a également travaillé avec Jean-Guy Despaspe, Red Mitchell, Robert Amyot, que nous avons tous eu l’occasion d’entendre au fil des manifestations organisées par notre association. Merci à eux de nous avoir parlé d’elle ! Et merci à l’équipe municipale de Néré (Alexandre Aubanel et Monique Caille en particulier) pour l’accueil qu’elle nous a réservé.

    Derrière la musicienne, nous avons également pu découvrir une femme d’exception, à la gentillesse et la sensibilité rares.

    Les absents, quelle que soit la raison de leur absence, ont raté un grand, grand moment en cette salle des fêtes au fond de la Saintonge romane. Élise aurait mérité que des milliers de personnes se bousculent pour venir l'écouter.

    Ce concert était dédié à notre cher ami Michel Braud, vice-président de l’association, décédé accidentellement par la faute de l’inconscience d’un chauffard, il y a quelques jours.

    Élise nous a fait un cadeau sans prix : elle a honoré notre ami par un chant rituel abénakis rythmé au son du tambour. Merci Élise, merci. Peut-être Michel t’a-t-il entendue….

    Flonigogne

    Elise Boucher-DeGonzague


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Élise
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 17:42
    Je suis honorée d'avoir eu la chance de chanter pour vous. Merci pour cet article si touchant qui me rappelle tant de merveilleux souvenirs. Je vous souhaite une année formidable, riche de musique, de poésie et d'amitié. Très amicalement et avec toute mon affection, Élise Boucher-DeGonzague, de retour au Québec depuis quelques années et chantant de plus en plus dans la langue de mes ancêtres abénakis. Chi Wliwni
      • le traversier Profil de le traversier
        Vendredi 16 Janvier 2015 à 22:10
        Bonjour Elise ! Merci pour vos gentilles phrases. Nous avons un excellent souvenir de cette soirée. Depuis, nous nous sommes réorientés vers La Rochelle où nous avons aidé à faire revivre le premier départ des Filles du Roy. Il y avait aussi des chansons ! Prenez soin de vous pendant le rude hiver québécois ! AlCaribou
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :