• Les Déamfabulations de Saint-Jean-d'Angély : côté coulisses


    Lisez dans :

    SUD-OUEST / Jeudi 23 Juillet 2009 

    DÉAMFABULATIONS. Costumes, répétitions, recrutement... les balades théâtrales sont le fruit de longs mois de travail, en équipe

    Côté coulisses <script language="JavaScript">// <![CDATA[ OAS_AD('Position1'); // ]]></script>

    La troupe de La Comédie de l'Éperon et tous les figurants qui participent chaque année aux Déamfabulations se composent de personnes en tous genres, aussi bien au niveau de l'âge que des personnalités.

    Denise Ferrandier-Meriglier vit ce spectacle depuis le début de sa création, en 2001. Elle fait partie, avec Jean-Pierre Bonnin (le metteur en scène et le bateleur : rôle qui lui est octroyé dans cette fantaisie historique), des tout premiers acteurs de cette pièce.

    Cette année, dans « Quand Louis rencontre Marie », elle joue le rôle de Madame de Beauvais et également celui d'une des trois religieuses. La comédienne « aime la fidélité des jeunes qui reviennent chaque année. Notre différence de génération n'est en rien un frein mais plutôt un enrichissement ».

    Mathilde Cazenave, 9 ans, est, elle, la nouvelle recrue de la saison 2009. Cependant, elle n'est pas néophyte puisqu'elle a intégré la troupe de La Comédie de l'Éperon il y a quatre ans. C'est par le biais d'une visite, rendue lors d'un de leur spectacle par Jean-Pierre Bonnin, qu'elle fut invitée à participer aux Déamfabulations. Mathilde explique que le spectacle lui plaisait, « j'ai tout de suite accepté de rejoindre les comédiens ». Elle joue le rôle d'une manante.

    Au sein des Déamfabulations, tout est sérieux et organisé. Même si tous les comédiens ne considèrent pas cela comme un travail, mais plus comme une passion, la rigueur est de mise.

    L'année dernière, deux soirs par semaine, avaient lieu les répétitions sur le site. Chaque scène est travaillée dans l'endroit prévu pour, en fonction de la mise en scène. Cette année, il y a eu huit en tout, depuis la mi-juin : la création du spectacle étant déjà faite, il s'agissait plutôt d'une remise en mémoire pour chacun.

    L'importance des costumes

    Les costumes très colorés contribuent aussi au succès, et à la gaieté, du spectacle. Certains ont été achetés chez des costumiers, d'autres ont été créés par Blandine (le magasin Casiman) et le soutien des parents à la confection ne fut pas négligeable.

    L'ambiance au sein de la troupe est excellemment bonne. Et cela se ressent lors des représentations.

    La dernière, c'est demain, vendredi 24 juillet.

    Pour tout renseignement : Office de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-de-Villefranche. Réservations conseillées. Possibilité de prendre ses billets sur place cour du cloître de l'abbaye. Tél. 05 46 32 04 72.

    Tags : Arts et culture Spectacles saint-jean-d'angély saint-hilaire-de-villefranche Loisirs & Culture Pays Rochefortais

    SUD OUEST | Jeudi 23 Juillet 2009

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :