• Le livre francophone ne se porterait pas si mal au Québec

    L’édition francophone prospère, alors que le livre anglophone décline

    >> Pendant que les éditeurs francophones du pays maintiennent leur bonne posture sur la scène internationale et au Canada, le milieu de l’édition de langue anglaise vit l’une des pires crises de son histoire, révèle une étude interne de l’industrie dont Le Devoir a obtenu copie. [...]

    Cliquez dans le titre pour lire l'article de Philippe Orfali dans Le Devoir

    Livres en français

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :