• Le jeûne genevois

    Aujourd'hui, jeudi 9 septembre, ou plutôt le jeudi qui suit le premier dimanche de septembre, est le jour du jeûne genevois. Certains ont fait remonter à tort  l'origine de ce jeûne au massacre de la Saint-Barthélémy, lorsque plusieurs milliers de huguenots (protestants français) furent massacrés dans la nuit du 23 au 24 août 1572 à l'occasion des noces du roi de Navarre. Les genevois auraient observé un jeûne en signe de solidarité. En fait, le premier jeûne genevois remonte à 1567, soit avant le massacre ordonné par Charles IX. Les protestants observaient souvent des jeûnes en signe de pénitence, à l'occasion de chaque événement grave, comme des épidémies de peste et les périodes de disette.

    Pour tout savoir sur le jeûne genevois, cliquez ici

    En fait de jeûne, ce jour, chômé, est devenu l'occasion de manger de la tarte aux pruneaux. Le pruneau est une variété de prune, qui a des origines alsaciennes. Il ne faut pas confondre avec le sens qui est donné en France au mot pruneau, qui signifie prune séchée.

    Pour tout savoir sur la tarte aux prumeaux, cliquez ici


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :