• Lac-Mégantic - un soir, un train

    <figure class="left" style="box-sizing: border-box; margin: 0px; float: left; position: relative; width: 300px; font-family: Verdana, Geneva, sans-serif; line-height: 15.454545021057129px;">Scène de désolation au centre-ville de Lac-Mégantic samedi matin, à la suite de la catastrophe ferroviaire qui a provoqué la mort d'au moins cinq personnes et la disparition de dizaines d'autres<figcaption style="box-sizing: border-box; padding-top: 5px; font-size: 0.769em; line-height: 1.2em; margin-bottom: 29px;">

    Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir

    Scène de désolation au centre-ville de Lac-Mégantic samedi matin, à la suite de la catastrophe ferroviaire qui a provoqué la mort d’au moins cinq personnes et la disparition de dizaines d’autres.

    </figcaption></figure>

    Lac-Mégantic, ville dévastée

    <time style="box-sizing: border-box;">8 juillet</time> | Marie-Andrée Chouinard
    Lac-Mégantic –La course folle d’un train en flammes aura fait de Lac-Mégantic une ville en deuil, qui se retrouve à souffrir en même temps toutes sortes de morts : disparition de dizaines de victimes, dont au moins cinq décès confirmés ; dévastation totale d’un centre-ville historique ; économie touristique grevée et des gens sans emploi, sans maison ; jusqu’à une grande fragilité environnementale, les déversements de pétrole ayant porté atteinte à la majesté du lac et la rivière qui se trouve à son embouchure.
    [...]
    (Cliquez dans le titre ou l'image pour lire l'article dans le journal Le Devoir)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :