• Fred Pellerin à La Rochelle

    Fred Pellerin à La Rochelle

    La salle de spectacle de la Coursive était pleine, ce vendredi 25 mars 2011, dont une bonne délégation de Pays Rochelais-Québec, régionale de France-Québec.

     
     
     

    Du brouillard dans la salle de spectacle (le Saint-Laurent ou la Charente, c'est le même brouillard). Des projecteurs pour mettre en valeur le brouillard (et éventuellement l'artiste). Une chaise, une guitare, une mandoline, un harmonica, un verre d'eau, un micro sur pied. Tout cela a l'air immense, mais c'est un effet d'éclairage.

    L'artiste arrive - pantalon carreauté, tee-shirt à manches longues ou sweat-shirt léger (pas facile à définir, peu importe). Et on se trouve transporté, en une fraction de seconde, dans l'ambiance surréaliste d'un Québec de contes, très humains, où l'amour des gens n'est pas supplanté par la moquerie du conteur. Et on entend parler de choses et d'autres :

    l'arbre fourchu avec sa branche de la vie et sa branche de la mort, le panier de pommes, les dentiers, le charnier (où les morts passent l'hiver au frais), la bécosse.

    Et de gens et d'autres :

    le coiffeur (artiste capillaire à l'art fluctuant), le curé neuf, la Stroop (l'extraordinaire madame extralucide), la belle Lurette...

    Cela ne vous dira rien si vous n'écoutez pas, en vrai, Fred Pellerin, qui manie la langue avec encore plus de fantaisies de conjugaisons et d'accords que dans le québécois authentique !

    Deux semaines en France et retour au Québec pour Fred, à Saint-Elie de Caxton, en Mauricie, superbe région (où l'on trouve notamment le lac du Caribou, en remontant au nord de Saint-Elie...)

    AlCaribou


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :