• Exposition : Le Tuault fait sa Croisière Noire

    La Croisière Noire ? Cela vous dit quelque chose ? Tintin au Congo peut-être ? L'album a paru en 1931 alors que depuis 1916 les raids automobiles se succédaient au Sahara et en Afrique noire. Hergé a pu s'inspirer notamment de la deuxième expédition Citroën trans-africaine de 1924-1925 qu'on a appelé la Croisière Noire.

     

    Georges-Marie Haardt et Louis Audouin-Dubreuil étaient à la tête de cette expédition sur autochenilles Citroën-Kégresse. (Audouin-Dubreuil était natif de Saint-Jean-d'Angély. Le lycée polyvalent lui a emprunté son nom.)

     

    A l'aide des ses crayons et de ses pinceaux, de ses voyages réels et imaginaires, Patrick Le Tuault crée une ambiance qui me replonge dans les livres d'aventures de la Bibliothèque Verte, où il y avait beaucoup de textes et peu d'illustrations. Ces quelques images me faisaient rêver. Lui aussi sans doute. Alors il a multiplié les images pour lui-même  et pour les autres. Arts Appliqués, Beaux-Arts ; il travaille dans la publicité, la décoration, la bande dessinée. Il varie les styles et les supports et on se dit : "Ah c'est lui aussi qui a fait cela ! "

      

      

     

    Le samedi 18 octobre, dans la chapelle des Bénédictines à Saint-Jean-d'Angély, c'était le vernissage de l'exposition de Patrick Le Tuault. Pas sous la tente de bédouins mais juste à côté. Ninette Mazouin, la présidente de l'Association Saint-Jean-d'Art-Plasty qui a projeté l'événement, y fait son premier grand discours pour présenter le dessinateur-peintre et ses tableaux :

    "Nous descendons  de l¹autochenille. Nous sommes sur les pistes. Les
    paysages sont grandioses et parfois inquiétants et les personnages encore
    plus mystérieux."

    "Son imaginaire, ses couleurs sont comme le voulait Audouin Dubreuil, lors
    de sa croisière noire, un projet de rencontre d¹hommes et de terres."

    A sa gauche Françoise Ménard, marraine de l'exposition, vice-présidente du Conseil Régional. A droite de l'image, en cravate rouge, le maire de Saint-Jean-d'Angély, Paul-Henri Denieul. De part et d'autre du maire, un monsieur sans cravate : Jean-Yves Martin, conseiller général de Saint-Jean et président du Pays Vals de Saintonge, et Chantale Jouet, organisatrice de l'exposition. Chacun a répondu à la présentation de Ninette Mazouin avant que le héros de la soirée ne prenne lui-même la parole.

     

    Paysages africains certes mais lumières, brumes, vapeurs, cascades qui renvoient à d'autres tableaux empreints de l'atmosphère particulière du jour dans ses premières heures. On regarde, on a envie de sentir...

     ...de manger et de boire... Alors on apprécie ce buffet à base de fruits préparés par l'association...

    Vous avez jusqu'au dimanche 2 novembre pour voir cette exposition. Si vous habitez trop loin (à Saint-Sulpice par exemple) vous pouvez avoir une idée des autres oeuvres picturales de Patrick Le Tuault (qui est aussi poète) en cliquant sur l'artiste !!!

    AlCaribou

     


  • Commentaires

    1
    Claudius
    Vendredi 24 Octobre 2008 à 17:32
    Très bien ce reportage... une belle expo. que j'ai apprécié ; mais j'ai loupé le vernissage.
    Merci aux reporters de cette page.
    Salutations
    Claude
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :