• C'est bien, les histoires de bêtes !


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Hé oui c’est super précieux les copines, aussi dans les tempêtes

    Nb : Le dessinateur aime bien ses Didon dodues ! c’est bien ça !

     

    MON CERCLE D'AMIES  

    Quand j'étais plus jeune,
    > Je croyais qu'on avait qu'une seule "meilleure amie",

    Puis, à mesure que je devenais adulte,
    > J'ai réalisé que, si nous savons ouvrir notre cœur,
    > nous pouvons reconnaître le meilleur de plusieurs amies

    Une amie peut nous aider à régler certaines difficultés avec un conjoint. 
    > Une autre sera là, lorsqu'il s'agira de problèmes avec notre mère.
    > Une autre nous accompagnera pour assister aux activités de nos enfants. 
    > Une autre pour magasiner, partager, guérir, plaisanter ou, simplement, être. 
    > Une amie nous dira: "Pleurons ensemble!"
    > Une autre: "Unissons-nous pour défendre une opinion!"
    > Une autre: "Partons à l'aventure ensemble!"... 

    Une amie nous sera une aide spirituelle,
    > Une autre partagera notre passion  des souliers.
    > Une autre, notre passion pour le cinéma.
    > Une autre sera là dans les moments difficiles de notre vie.
    > Une autre nous aidera à comprendre,
    > Une autre nous donnera des ailes...

    Mais, quel que soit leur rôle dans notre vie,
    > Quelle que soit l'occasion,
    > Quel que soit le jour,
    > Quel que soit l'endroit où nous avons besoin qu'elles nous rencontrent avec leurs souliers de gymnastique et leurs cheveux retenus par un élastique, 
    > Ou pour nous empêcher d'agir comme une vraie folle. 
    > Toutes sont nos "meilleures amies". 

    Toutes ces qualités peuvent parfois se retrouver chez une seule femme.
    > Mais, plus souvent qu'autrement, il en faut plusieurs: 
    > Une de notre école primaire,
    > Une autre de l'école secondaire, 
    > Quelques-unes, de nos années de collège, 
    > Plusieurs rencontrées au travail,
    > Certains jours, notre mère, 
    > Certains jours, notre voisine,
    > Certains autres jours, notre sœur,
    > Et parfois notre fille...  parfois notre nièce !


    votre commentaire
  • Faisons le point sur le G...

    • La lettre G, comme Grenoble, c'est du passé.
    • A Vancouver, le Super G n'a pas réussi aux Français, ni aux Françaises.
    • Alors, si on parlait du point G ? Deux thèses :
      1. Il n'existerait pas...
      2. Il existerait quand même !

    Ecoutez ces deux chroniques de François Morel sur France-Inter !

    AlCaribou


    votre commentaire
  • Un homme se baladait le long d'une plage de l'Ile de Ré et priait. Soudain, il dit : "Seigneur, accorde-moi un souhait, je t'en prie". Et le Seigneur lui répondit : "Parce que tu as toujours essayé de m'être fidèle, je t'accorderai un souhait"... L'homme dit : "Construis-moi un pont pour me rendre à La Rochelle, ainsi je pourrai m'y rendre aussi souvent que je veux." Le Seigneur lui répondit : "Ton souhait est très matérialiste. Pense aux énormes défis liés à un projet de cette envergure. Les supports requis pour atteindre le fond de l'Atlantique. Le béton et l'acier que cela prendrait ! Je peux le faire, bien sûr, mais il me serait difficile de justifier un souhait aussi mondain. Prends donc un peu de temps et songe à un autre souhait qui me rendrait Honneur et Gloire." L'homme réfléchit pendant un long moment, et finalement il dit : "Seigneur, je désire comprendre les femmes. Je veux savoir comment elles se sentent à l'intérieur, ce qu'elles pensent quand elles deviennent silencieuses, pourquoi elles pleurent parfois, ce qu'elles veulent dire quand elles répondent "rien" et surtout comment je peux rendre une femme vraiment heureuse." Le seigneur répondit : "Deux voies ou quatre voies, ton pont ?"

    (Révélé par Loulou)


    3 commentaires