• Ce qui nuit encore aux femmes en politique - une entrevue avec Edith Cresson

    La parité, en attendant le changement

    >> Pour Édith Cresson, c’est la culture politique du ragot qui nuit aux femmes en politique

    >> Pour accroître la présence des femmes dans la sphère politique, les quotas, le culte de la parité, c’est bien. Mais tant et aussi longtemps que le monde de la politique sera régi par les lois de l’apparence et de la communication, du ragot et de la petite anecdote, au dépens des idées, de l’action et de la reconnaissance des résultats, plus que du bla-bla, ces femmes peineront toujours à y trouver leur place. [...]

    Cliquez dans le titre pour lire l'article de Fabien Deglise dans Le Devoir

    Edith Cresson

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :