• Après Charlie et avant le Bataclan

    Six mois après Charlie, une société française "crispée" sur ses problèmes

    >> Six mois après le traumatisme des attentats islamistes de Charlie Hebdo et de l'Hyper Cacher à Paris, la société française peine à reprendre le dessus et n'en est qu'à l'établissement d'un diagnostic.

    >> A gauche comme à droite, de grands mots ont été brandis depuis les 17 morts des 7, 8 et 9 janvier, tués par les frères Kouachi à Charlie Hebdo et Amédy Coulibaly à Montrouge puis dans une épicerie juive de la porte de Vincennes. Le Premier ministre Manuel Valls a affirmé que la France souffrait d'un "apartheid" qui pousserait une partie de sa population reléguée, souvent d'origine musulmane, à l'extrémisme et la violence. Mais il a aussi évoqué une "guerre de civilisation".

    [...] Cliquez dans le titre pour lire cet article de l'AFP (qui date déjà de juillet dernier) dans France-Amérique

    On ne me connaît pas

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :