• Viens voir l'Acadie ou le quatrième festival international des cultures francophones de Marennes

    "Viens voir !" Quand on est au centre de Marennes, on voit la banderole. Quand on est sur la route qui file vers l'île d'Oléron, on ne voit rien... Voyons voir s'il ne faudrait pas mettre une banderole et des panneaux le long de cette route-là !

    Viens voir l'Acadie à Marennes
    Mickaël Vallet, Daniel Thériault, Donat Lacroix, Emé Lacroix, Arnaud Develde

    Pour cette quatrième édition des journées consacrées à la francophonie, Demoiselle FM représentée par Arnaud Develde était là pour une entrevue avec Donat et Émé Lacroix. Il s'agissait de parler de l'Acadie, région géographique de l'est du Canada, avec drapeau mais sans statut administratif propre. (L'Acadie englobe essentiellement presque toute la Nouvelle Ecosse et l'île du Prince Edouard, une grande partie du Nouveau Brunswick, et une portion de Terre Neuve-Labrador.) Donat rappelle le peuplement français de cette région et puis la déportation de la population de 1755 à 1763 à cause des Anglais : le Grand Dérangement

    Emé Lacroix et Arnaud Develde
    Mickaël Vallet et Daniel Thériault
    Donat et Emé Lacroix

    Daniel Thériault, directeur général du festival acadien de Caraquet (la 51ème édition du 1er au 15 juillet dernier) complète les renseignements sur les Acadiens et parle du festival.

    Donat Lacroix raconte sa vie et la résume en disant qu'il est d'abord un pêcheur et qu'autrement il est "un gars qui chante". (Il est natif de Caraquet et a choisi d'y vivre en pratiquant la pêche, comme son père.)

    Concert de Donat et Émé Lacroix

    Le piano
    Le drapeau acadien

    Préparation du concert et présentation par Mickaël Vallet, le maire de Marennes, et Daniel Thériault, le directeur général du festival acadien de Caraquet.

    Mickaël Vallet
    Daniel Thériault
    Emé Lacroix et Donat Lacroix
    Emé Lacroix et Donat Lacroix
    Emé Lacroix et Donat Lacroix
    Les musiciens

    Chansons et anecdotes : Donat faisait la première partie avant le film "Les Invasions Barbares". Sauf que... c'était un véritable concert, avant un véritable film. Autrement dit une double soirée !

    Donat et Emé sont bien différents. Si lui était un pêcheur-chanteur, Émé était professeur de français, professeur de chant et chanteuse classique.

    Le duo fonctionne bien et met une bonne ambiance dans le salle qui est bien remplie.

    Exposition de Nicole Haché

    Les oeuvres de Nicole Haché
    Les oeuvres de Nicole Haché

    Tout comme Donat Lacroix, Nicole Haché est originaire de Lamèque, une île proche de Caraquet. Elle expose à la galerie municipale.

    Simplicité des oeuvres dans une galerie dégagée de toute foule quand nous y étions !

    (Mais nous avons retrouvé l'artiste dans l'atelier linguistique au milieu de nombreux participants !)

    Les oeuvres de Nicole Haché

    Chœur Marine

    Le Choeur Marine
    Le Choeur Marine
    Le Choeur Marine

    "Chœur Marine" a animé les restaurants du centre-ville le samedi à l'heure du repas. (Ici à la brasserie de la Paix, place Victor Hugo.)

    Ils étaient à Caraquet en août dernier pour le Tintamare, la fête acadienne qui culmine au 15 août.

    Mais on les voit aussi aux festivités qui célèbrent les différentes étapes de la construction de la nouvelle Hermione à Rochefort !

    Donner sa langue au chat...

    L'atelier linguistique animé par Malangocha
    L'atelier linguistique animé par Malangocha
    L'atelier linguistique animé par Malangocha

    "Malangocha" ! Cette année l'atelier linguistique est animé conjointement par Maria Grazzini et Véronique Bagarry. Beaucoup de participants, inscrits ou non à l'atelier. il y avait de la lumière : ils sont entrés !

    Le jeu consiste à trouver l'équivalent d'une expression idiomatique dans une autre langue. Les langues concernées sont le français, l'anglais, l'allemand, l'italien, l'acadien.

    Quelques similitudes mais beaucoup de surprises. Il peut-être très difficile de trouver l'origine d'une expression. Toujours passionnant pour les amoureux des langues !

    Exemple : "To be as poor as a church mouse" (Etre aussi pauvre qu'une souris d'église.) Un équivalent pourrait être : "Il est si pauvre que les rats vont manger chez le voisin !" Et puis : "Il est si maigre qu'on voit les péchés sur sa conscience."

    La francophonie, instrument de la diversité culturelle ?

    La francophonie, instrument de diversité culturelle ?
    Jean-Marie Klinkenberg, Pierre Janin, Mickaël Vallet
    Jean-Marie Klinkenberg et Pierre Janin

    Dans la salle du cinéma l'Estran, relativement bien garnie, Pierre Janin sera l'interlocuteur de Jean-Marie Klinkenberg, président du Comité supérieur de la langue française en Belgique.

    Les enjeux de la francophonie en tant qu'identité culturelle. Unité artificielle ou unité réelle sous plusieurs aspects ?

    1. Introduction

    - qu'est-ce que la francophonie ? une langue en partage ? Des valeurs ?

    - un regard scientifique, un regard citoyen ?

    2. La construction de la francophonie :

    - une histoire en trois phases
    - une rhétorique complexe
    - le français et la globalisation
    - la diversité culturelle comme mission

    3. La question de la diversité et la francophonie.

    - labo européen : la diversité, c'est la doctrine officielle

    - mais la langue originelle de la rédaction des documents européens, c'est l'anglais !

    - la traduction pose d'énormes problèmes de retard

    Jean-Marie Klinkenberg

    4. Une vision réaliste de la diversité culturelle.

    - Babel peut ne pas être une malédiction.
    - dans le monde il y a deux langues : la mienne et l'anglais !

    • Diversité et économie : la diversité comme levier ; protection de la diversité culturelle à partir de l'exception culturelle, qui a commencé avec l'UNESCO
       
    • Francophonie et diversité : une conjecture et non une essence...
    Pierre Janin
    Jean-Marie Klinkenberg

    5. La francophonie : quatre mutations nécessaires.

    - une centralité repensée
    - une image nouvelle
    - une langue pour l'usager
    - un pacte de langue ?

    6. Et demain ? Le français pour le bonheur du citoyen ou pour autre chose ?

    A l'issue de la conférence, un extrait du spectacle "Bâton Rouge" de la troupe marennaise "la Ritournelle" nous ramène dans des sensations visuelles et furieusement auditives...

    Le conte de la Chasse-Galerie

    La compagnie du Beau Sauvage : Valérie Loomer et Polo Burguière
    La soirée de Noël dans le conte de la Chasse-Gallerie
    Alain Aymé, le conteur de la compagnie du Beau Sauvage

    La compagnie du Beau Sauvage a donné une belle version de ce conte qui vient de l'ouest de la France et qui a été adapté au Québec à l'aune de récits traditionnels amérindiens.

    Le thème : des bûcheux partis bûcher en forêt aimeraient revenir chez eux pour la soirée de Noël, mais ils sont très loin dans le froid et la neige. L'idée est de courir la Chasse-Galerie, c'est-à-dire de faire un pacte avec le diable...

    Alain Aymé : le conteur et les marionnettes d'ombre
    Valérie Loomer et Polo Burguière : musique et marionnettes d'ombre

    Le canot du conte de la Chasse-Gallerie
    Le canot du conte de la Chasse-Gallerie
     

    Nous n'avons pas tout vu ou entendu dans ces journées francophones :

    • la musique des Vishtèn et celle des Dièses
    • le chanteur Fredric Gary Comeau
    • les préparations culinaires et musicales de Sarah Savoy sur le marché

    Dans les films que nous avons vus ici ou précédemment on retiendra :

    • Les Invasions Barbares de Denys Arcand
    • Les Amours imaginaires de Xavier Dolan
    • le documentaire sur les Acadiens du Québec

    Alors, l'année prochaine, quel pays ?... la Suisse ?
    (Hum... le pendule semble pointer ailleurs... mais on peut soutenir l'idée !)

    AlCaribou


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :