• Une soirée à la cabane à sucre

    Une soirée à la cabane à sucre
    au bout de la rivière Saint-Maurice

    Jour 12 du circuit

    Nous roulons le long de la rivière Saint-Maurice pour atteindre le Saint-Laurent à Trois-Rivières.

    Notre chauffeur est attentif à la double ligne jaune qui marque le milieu de la route. Quand on roule à droite de cette ligne jaune (simple ou double) on sait qu'on est du bon côté (même lorsqu'il y a une deuxième chaussée en sens inverse que l'on ne voit pas).

    Il y a aussi des feux de signalisation où l'on associe une forme à la couleur : le cercle vert, le carré rouge, le losange jaune. (Si vous ne voyez pas bien la couleur, allez tâter l'emballage du feu...)

    Pause à La Tuque. (Une tuque = un bonnet de laine...)

    Nous n'étions pas  obligés de visiter cette succursale de la Société des Alcools du Québec...

     

    La rivière Saint-Maurice a lontemps été le vecteur des chargements de fourrures jusqu'à Trois-Rivières. Puis elle a charié des billes de bois  pendant des années pour qu'elles atteignent le Saint-Laurent.  C'était le travail des draveurs.

    Cela avait entraîné une pollution du lit de la rivière due à l'écorce des troncs, et donc une raréfaction des poissons. Depuis l'interdiction du flottage du bois, la rivière n'a plus que les autres pollutions à subir, c'est-à-dire les eaux usées des particuliers et les eaux dégradées des usines de pâtes et papiers !

    A la tombée de la nuit nous arrivons "Chez Dany" pour une soirée "cabane à sucre" à Trois-Rivières-Ouest.

    Une jeune femme nous explique comment on récoltait et on récolte encore la sève de l'érable.

    On plante un chalumeau dans l'arbre et la sève est récoltée dans des seaux.

    Il faut faire bouillir longtemps avant de récolter le sirop d'érable !

    Puis on va souper des plats traditionnels de la cabane à sucre, c'est-à-dire :

    La soirée est animée par un "chansonnier" ( = quelqu'un qui chante ses chansons) et son accordéon. On confie des "cuillères musicales" au personnel et aux invités qui contribueront eux-mêmes à mettre de l'ambiance !

    Nelson, notre guide, manie professionnellement les cuillères !

    Quelques danseurs...

    On finit avec la tire sur la neige.

    Cette soirée était organisée pour nous, touristes, cependant les Québécois font traditionnellement au moins une sortie "cabane à sucre" au printemps lorsqu'on peut faire la "tire" sur la vraie neige.

    Bien plus tard, nuit aux "Suites Laviolette", Laviolette, considéré comme le fondateur de la ville de Trois-Rivières.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    souverainiste
    Lundi 4 Janvier 2010 à 19:36
    Comme toujours j'apprécie toujours les messages du Traversier et de Florence. J'aimerais souhaiter à tous ceux qui sont membres de ce site mes meilleurs voeux de bonheur pour 2010.
    Etant native de Trois-Rivières, j'ai bien apprécié le reportage et les photos prises à la cabane à sucres chez Dany.
    Cependant, j'aimerais souligner une correction qui s'impose au menu puisqu'on dit oreilles de crisse et non pas crisses de cochon.
    Aussi, le mot chansonnier ne signifie pas celui qui chante des chansons, mais plutôt celui qui est l'interprète de ses propres compositions.
    2
    le traversier Profil de le traversier
    Lundi 4 Janvier 2010 à 20:59
    Bonjour Clémence !

    Nous ne vous savions pas native de Trois-Rivières !
    Merci pour ce commentaire et les corrections qui s'imposaient. Les crisses de cochon relèvent davantage du lapsus (révélateur) cariboutesque que de la véritable erreur. Nous corrigeons immédiatement ces bévues.
    Très bonne année à vous aussi.

    Florence et Alain
    3
    vagabond poète de la
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 01:21


    BRAVO POUR VOTRE MAGNIFIQUE BLOG
    amoureux de la mauricie

    de sa cabane à sucre:))))

    Je m'appelle Pierrot
     permettez-moi de vous offrir
     une de mes chansons
     qui parle de La Tuque et Trois-Rivieres
     et dont les paroles et musique
     se retrouvent sur

    www.demers.qc.ca
     chansons de pierrot
     paroles et musique

    LE CAMIONNEUR

    COUPLET 1

     j’suis su l’camion 60 heures par semaine
     j’t’aime

     des fois j’triche un peu
     j’fais des heures pour nous deux
     on dormira plus tard
     quand on s’ra des beaux vieux

     moi je vis juste pour toé
     j’ai hâte à fin de semaine
     j’t’aime

     de cogner du marteau
     quand tu fais du gâteau
     t’es si belle au fourneau
     mais j’veux mieux pour ma reine

     REFRAIN

     suffit qu’tu m’dises
     que tu veux changer la cuisine
     enlever l’comptoir à melamine

     pour que la route
     entre La Tuque et Trois-Rivières
     soit la plus belle de l’univers

     COUPLET 2

     j’dors dans l’camion
     4 nuits par semaine
     j’t’aime

     3 heures du matin
     réveille par la fiam
     mon p’tit lit dans cabine
     est ben trop grand pour rien

     j’ai des idées
     pour la salle à manger
     j’t’aime

     j’ai ben hâte d’en jaser
     autour d’un bon café
     j’ai acheté les néons
     ceux qu’tu m’avais d’mandés

     COUPLET 3

     j’suis sul’camion
     quand la neige a d’la peine
     j’t’aime

     quand le vent trop jaloux
     la garoche entre mes roues
     j’ai autour du c.b.
     un vieux chapelet jauni

     tu m’l’as donné
     en pleurant comme une folle
     j’t’aime

     parce que t’es ben croyante
     pis t’as peur quand y vente
     à soir ton camionneur
     rentrera plus d’bonne heure

     REFRAIN FINAL

     suffit qu’tu m’dses
     qu’cest ben plus beau dans ta cuisine
     parce que mes bras en melamine

     te lèvent dans airs
     entre La Tuque et Trois Rivières
     toi la plus belle de l’univers

     suffit qu’tu m’dises
     qu’c’est ben plus beau dans ta cuisine
     parce que mes bras en mélamine

     te lèvent dans airs
     loin de la Tuque et Trois Rivières
     toi la reine de mes je t’aime
     toi la reine de mes je t’aime

     

    Pierrot,

    vagabond céleste 

    Pierrot est l'auteur de l'Île de l'éternité de l'instant présent et des Chansons de Pierrot. Il fut cofondateur de la boîte à chanson Aux deux Pierrots. Il fut aussi l'un des tous premiers chansonniers du Saint-Vincent, dans le Vieux-Montréal. Pierre Rochette, poète, chansonnier et compositeur, est présentement sur la route, quelque part avec sa guitare, entre ici et ailleurs...

     Pierrot
     vagabond céleste
    www.reveursequitables.com
    www.enracontantpierrot.blogspot.com

    www.tvc-vm.com/studio-direct-2-35-1/le/vagabond/celeste/de/simon/gauthier

     MARDI
     5 FÉVRIER 2013
     21HEURES
     Le Gambrinus, 3160 boul. des Forges, Trois-Rivières ; 918-691-3371. Le vagabond céleste accompagné du musicien Benoit Rolland.
    www.simongauthier.com
        
     LE VAGABOND CÉLESTE - SIMON GAUTHIER
     Pierrot rêve de tout changer; il troque sa maison contre une paire de bottes, pour aller plus loin dans sa vie ! Depuis, il parcourt le Québec. Le rencontrer, c'est recevoir un grand souffle de poésie qui nous étreint, comme des bras chauds venus nous réconforter durant une nuit d'hiver sans abri ! Un récit émouvant, porteur d'avenir.

      • le traversier Profil de le traversier
        Jeudi 17 Janvier 2013 à 13:42
        Bonjour Pierrot et merci pour cette chanson ! Il faut se faire connaître : nous relayons volontiers la réclame en lien ! Un jour peut-être nos routes se croiseront-elles ?
    4
    pierrot
    Samedi 16 Mars 2013 à 01:39
    LYON
    MERCREDI 29 MAI 2013,
    20H.30
    Simon Gauthier
    livrera son spectacle
    LE VAGABOND CELESTE
    accompagné de Jean-Luc Priano, instrumentiste
    dans l'amphiopéra de Lyon
    place de la comédie

    merci:)))

    www.simon gauthier.com

    www.enracontantpierrot.blogspot.com
    www.reveursequitables.com

    www.demers.qc.ca
    chansons de pierrot
    paroles et musique

    sur google,
    Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste
    http://www.reveursequitables.com.centerblog.net

    pierrot, vagabond celeste le 15/03/2013
    <code id="TWP76" class="twForbidden"> PARIS
    SIMON GAUTHIER
    CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC
    SPECTACLE "LE VAGABOND CELESTE"

    25 MAI 2013, PARIS
    21 H À 22H 30
    LE PETIT NEY
    10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE
    </code>
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    pierrot vagabond poe
    Jeudi 4 Avril 2013 à 18:21
    courriel de Simon Gauthier du 3 avril 2013 le lendemain de son spectacle LE VAGABOND CELESTE à la maison de la culture cote des neiges, montreal Salut Pierrot, Tu dormais mon cher, sur ta paillasse hier au soir tu dormais sur la plancher de ton ami chansonnier tu dors dans les draps de ton doctorat pendant que je conte l’histoire de cet homme vagabond de cet écho de ta vie de cet inspirant récit d’un homme voyageur vêtu de lumière Pendant que le vagabond céleste marche parmi les étoiles tu peux dormir mon ami tu peux dormir dans l’esprit des gens réunis, tinte tinte les clefs tinte tinte le rêve Le vagabond céleste habille de chaleur le corps désir de ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent Bonne journée Pierrot Simon —— réponse de Pierrot Cher Simon Oui, hier soir, je dormais avec, dans mes bras, la biographie de Cervantes de Jean Canavaggio. Ce Cervantes qui a écrit Don Quichotte à 53 ans alors qu’il était en prison et qu’il lui manquait un bras.Qui aujourd’hui ferait confiance à un homme de 53 ans en prison à qui il manque un bras?:))))) Seul un impossible rêve permet un tel surgissement d’impossible réalité. On m’a rapporté l’immense délicatesse artistique avec laquelle tu redonnes espoir à ceux et celles qui écoutent le conteur-poète de la Côte nord.Autant Mon ami Woodart que mon compère de bibliothèque Raymond le philosophe ont été invités par ta passion de passeur de rêves à naviguer vers leur rêve personnel. Tu as fait de ma démarche un conte post-moderne qui risque d’enflammer les humains comme des lampadaires. Tu es vraiment devenu un allumeur de coeurs-réverbères. Woodart a été plus qu’épaté. Lui qui me connait à l’usure depuis 40 ans, il a noté ta force à coudre des tableaux de mots par de la lumière de rêve dans laquelle il a reconnu ta signature d’une très grande maturité créatrice. Une vie d’artiste, c’est une longue marche et je te vois enjamber des continents un flambeau à la main. Mes 64 ans bien au calme dans leurs bottines qui se préparent à repartir le 15 juin saouls de liberté, te souhaitent Bonne route internationale camarade, car, comme Félix, un jour, le succès t’attendra ici au Québec à un de tes retours d’Europe. Pierrot
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :