• Paris à l'honneur au festival Montréal en lumière

     

    Paris à l'honneur au Festival Montréal en lumière<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p></o:p>

    À l’occasion du Festival Montréal en lumière, du 19 février au 1er mars, Montréal se métamorphose en un théâtre urbain d’animations, de concerts, d’ateliers, de dégustations et d’expositions, en plus d’accueillir une foule d’activités extérieures et intérieures gratuites, pour petits et grands festivaliers. Pour son 10e anniversaire, le Festival a invité Paris à partager avec les Montréalais et les nombreux touristes, ses plaisirs de la table, ses arts visuels et ses arts de la scène. <o:p></o:p>

    Unique au monde par son concept de jumelage de chefs montréalais avec les plus grandes toques des cinq continents, les Plaisirs de la table, volet gastronomique et vinicole du Festival Montréal en lumières, est placé cette année sous la présidence du chef français Alain Passard (L’Arpège) et accueille une trentaine des meilleurs chefs parisiens. <o:p></o:p>

    Une soirée intitulée « 10 étoiles pour le 10e » mettra en lumière le savoir-faire de chefs français cumulant 10 étoiles au Guide Michelin, lors d’un grand dîner. Une occasion unique de déguster les plats qui font la renommée des Alain Passard (L’Arpège), Philippe Etchebest (Hostellerie de Plaisance), Gérald Garcia (Hostellerie de la Pomarède), Gaël Orieux (Auguste), Michel Portos (Saint James) et Stéphane Raimbault (L’Oasis).<o:p></o:p>

    Ce festival permet donc de découvrir le Paris rêvé, celui des tables prestigieuses des grands chefs étoilés mais aussi le Paris de tous, le Paris accessible, celui des restaurants de quartier et des « bistronomiques », ces tables conviviales où la qualité est au rendez-vous. De bonnes tables montréalaises accueilleront des chefs montants comme Inaki Aizpitarte (Chateaubriand), Christophe Beaufrond (L’Avant-goût), François Pasteau (L’Épi Dupin) ou Thierry Laurent (Paul Bert).<o:p></o:p>

    En parallèle, le volet culturel du festival, présidé par Éric-Emmanuel Schmitt, offrira des prestations d’artistes de tous les horizons, qu’il s’agisse de musique populaire ou classique, de danse, de cirque, de comédie ou de chanson, avec un coup de projecteur sur la Ville lumière. <o:p></o:p>

    Paris sera notamment représentée par un spectacle hommage à sa célèbre môme, avec Piaf, une vie en rose et noir ; par l'humour décapant de Guy Bedos ainsi que par les arts du cirque à la TOHU avec les meilleurs participants du Festival mondial du cirque de demain de Paris.<o:p></o:p>

    Le président d’honneur, M. Schmitt, montera sur scène – avec entre autres le comédien Benoît McGinnis et l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal – pour lire des extraits choisis de Ma vie avec Mozart, son autofiction vendue à plus de 300 000 exemplaires, qui raconte le coup de foudre d’un homme pour la musique du compositeur autrichien.<o:p></o:p>

    Soulignons également l’exposition Paris - Design en mutation qui regroupe, au Centre de design de l’UQAM, le travail de 11 designers ou collectifs précurseurs de la nouvelle génération du design parisien. Sans oublier le spectacle de clôture du festival Salut Paris ! qui verra des artistes du Québec et de Paris chanter la capitale française, que ce soit par le biais de chansons de leur répertoire respectif ou en puisant dans ces airs éternels issus de l’Hexagone.<o:p></o:p>

    Festival Montréal en lumière<o:p></o:p>

    Site d'information sur les études universitaires au Québec :<o:p></o:p>

    www.universitesquebecoises.ca<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :