• Nouvelles de Marie-Claude Lemieux dans La Gatineau

    Bonjour,
     
    Voici un article sur Marie-Claude et un sur le souper-spectacle soirée dansante bénéfice du 26 novembre à Maniwaki.
    On tient le coup !
    Merci

    http://www.lagatineau.com/


    Josélito Michaud et sa conjointe Véronique Béliveau ont visité Marie-Claude Lemieux le 29 octobre dernier au Lac Bois-Franc à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, où une émission de la série 2012 de «On prend toujours un train pour la vie», qui sera diffusée en mai 2012 à Radio-Canada, a été tournée. Frédérick Bouliane et la petite Nakina, fille du couple, étaient également de la partie.
     
     
    Marie-Claude Lemieux a rencontré Josélito Michaud
     
    Jean Lacaille
    SAINTE-THÉRÈSE-DE-LA-GATINEAU – Marie-Claude Lemieux, atteinte du syndrome d’enfermement depuis près de 21 mois, sera l’invitée de Josélito Michaud lors de la première émission de la saison de «On prend toujours un train pour la vie» qui sera diffuée sur les ondes de Radio-Canada dès le mois de mai 2012.
        Son conjoint, Frédérick Bouliane, a confirmé le tout au journal La Gatineau, lors d’une visite dans la matinée de lundi. «Josélito est venu nous visiter avec sa conjointe, la chanteuse bien connue Véronique Béliveau, à notre résidence du lac Bois-Franc le samedi 29 octobre dernier. Une équipe d’une dizaine de techniciens les accompagnaient et ils ont tourné toute la journée. Cette visite fait suite à un appel des membres de l’équipe de recherchistes de l’émission il y a trois mois. La nouvelle série est légèrement modifiée en ce sens que les invités seront des gens du peuple plutôt que des vedettes du petit et du grand écran.»
        Il appert que Marie-Claude Lemieux était très heureuse de recevoir tout ce beau monde. Elle a été touchée par l’intérêt manifesté à son endroit par Josélito Michaud, un homme qu’elle qualifie de très humain, calme, jovial  et simple. Elle a également eu de bons mots pour sa conjointe, Véronique Béliveau, qui a interprété quelques airs de chansons québécoises pour égayer l’atmosphère.
    Une journée de tournage
        L’arrivée de l’équipe a été filmée au moment où ils ont été accueillis par Frédérick, Marie-Claude et leur fille Nakina, qui ne quitte pas sa mère des yeux. Il appert, selon Josélito Michaud, que Marie-Claude a de plus en plus d’impact sur le monde qui l’entoure, non pas seulement que dans la Vallée-de-la-Gatineau, mais au Québec.
        Marie-Claude Lemieux, selon son conjoint, a fait des progrès. Elle demeure toujours au Foyer Père Guinard à Maniwaki. Elle arrive à manger trois purées de fruits et de légumes par jour. Il appert que l’entrevue s’est fort bien déroulée. Josélito Michaud est parvenu à suivre la conversation avec Marie-Claude en suivant ses lèvres.
        «Marie-Claude fera la première de la toute nouvelle série. Chacune des émissions de «On prend toujours un train pour la vie» attire un auditoire de 400 000 personnes. C’est formidable pour tous les gens qui sont atteints de ce syndrome. Cette émission pourrait avoir des effets bénéfiques pour l’ensemble des gens qui en sont atteints», estime Frédérick Bouliane.

    Un souper-spectacle bénéfice le 26 novembre

    Jean Lacaille
    MANIWAKI – La malheur frappe quand on s’y en attend le moins. Marie-Claude Lemieux, Frédérick Bouliane et leur fille Nakina qui nageaient dans l’incertitude il y près de 21 mois récupèrent, lentement mais sûrement, de ce coup du sort. Mais pour continuer et redonner à Marie-Claude une certaine qualité de vie, la famille a décidé de lancer une campagne de levée de fond qui débute par un souper-spectacle à la cafétéria de la Cité Étudiante de la Haute-Gatineau à Maniwaki, le samedi 26 novembre prochain, dès 17h30.
        «En fait, la campagne est déjà amorcée alors que des amis bénévoles sont venus nous aider à construire un loft en vue du retour de Marie-Claude à la maison du Lac Bois-Franc. Marie-Claude sera là au souper-spectacle qui sera suivi d’une soirée dansante avec nos amis du groupe Rabaska. Un bar sera aménagé pour la circonstance et nous accepterons les dons volontaires des gens qui viendront participer à cette activité de financement. La préparation et la distribution du souper ont été confiées à l’Entraide de la Vallée», indique Frédérick Bouliane.
    Beaucoup de sous
        Le retour éventuel de Marie-Claude Lemieux à la résidence familiale du Lac Bois-Franc représente des coûts au niveau de l’accompagnement. «Marie-Claude aura besoin de gens qui viendront s’occuper d’elle à la maison. Le coût lié à de tels services représente une somme qui peut varier entre 60 000 $ et 70 000 $. Nous avons donc besoin d’un appui financier récurrent et c’est pourquoi nous lançons cette campagne de levée de fonds», ajoute Frédérick Bouliane.
        Ce dernier espère que les gens seront nombreux à participer à cette première activité le samedi 26 novembre prochain.

    Encore moi !
    Je vous fait parvenir cette fois-ci le lien archivé d'un article paru en août 2011 au sujet du lien très fort qui nous unis avec nos ami (es) Français de la famille Renaud.  Vous pourrez y constater leurs implications dans la cause de Marie-Claude.
    Merci de suivre notre évolution dans cette épreuve de tout les jours...
    Bonne fin de semaine !
    Amicalement
     
    Frédérick


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :