• Napoléon et le rêve d'Amérique

    Waterloo : quand Napoléon rêvait de planter ses choux en Amérique...

    En 1815, l'empereur déchu a tout perdu. Il songe alors à s'installer sur le territoire neuf des États-Unis. Une chimère que réussira son frère Joseph.

    >> Juin 1815, l’accablement suinte partout dans un palais de l’Élysée déserté. Napoléon a abdiqué après la raclée de Waterloo, les ennemis sont aux portes de Paris, le traître Fouché tient la capitale, seuls quelques vieux grenadiers montent encore la garde, on parle de livrer l’ogre une bonne fois pour toutes aux coalisés, il faut fuir, et vite. Oui, mais où ? [...]

    Cliquez dans le titre pour lire ce bien instructif article de Marc Fourny pour Le Point

    Napoléon 1er

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :