• Le retour aux sources à La Rochelle

    L'AVENTURE DU RETOUR AUX SOURCES ARRIVE A SON TERME

    Et oui, les bateaux sont arrivés à La Rochelle, après une aventure de près de quatre mois pour certains ( www.sudouest.com/200808/vil_chm_larochelle.asp ).

    Ils sont maintenant tous dans le bassin des chalutiers (bassin à flots), épuisés mais riches d'une expérience hors paire.

     Maringouin...

    La Renaude...

     Fanac...

    Matin des Iles, qui emporta le tonnelet de Pont l'Abbé d'Arnoult...

    Nomade...

    Avel Breiz...

     et tous les autres.

    Nous avons une petite pensée pour ceux qui n'ont pas pu terminer le voyage : Motus, Trait d'Union...

    Fanac est fermé. Nous les verrons plus tard....

    La Renaude est bien ouverte, mais personne à bord.... Ils vont bien revenir !

    Sur Avel Breiz, non seulement ils sont là, mais en plus, ils nous font un accueil princier.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Loïc Cerclé nous fait monter à bord et nous présente son équipage :

     

     

     

     

     

       Annie 

    et Yves
     Nous serons bientôt rejoints par Michel et Ninette, puis par Cyrille

    Certains s'essaient à la barre...

     

    et font une visite guidée...

    pendant que les marins racontent .....

    Les visites de bébés dauphins amenés par leurs mères ou de tourterelle perdue en mer, la séance chez le barbier (chez qui on vient se faire couper la barbe une fois par an !) ou bien la coiffeuse (qui demande si 10 $ c'est pas trop "dispendieux" ?...), le garagiste qu'on va chercher chez lui un dimanche matin, et qui vous ramène avec sa propre voiture, interrompant son arrosage de jardin... mais aussi les équipiers malades qui ont dû rentrer en avion, les "pépins" mécaniques, les voiles déchirées, le frigo en panne, le supermarché à sec à Terre-Neuve, parce que le bateau n'est pas venu le ravitailler...

    L'apérif n'a pas grand chose à voir avec le régime Bolino redouté des navigateurs ...

    Nous passons de 5 à 7, puis 9, puis 11, puis 13..... Le cockpit va être trop petit ! Mais les verres et les assiettes continuent à se remplir par magie....

    Il se fait tard et nous voudrions bien rencontrer l'équipage de La Renaude :

    Christian, le skipper, est revenu, et  nous dit être bien content que l'aventure soit terminée. Il est vrai que La Renaude a eu quelques tuiles, durant ce périple...
    Ils ont même dû débarquer des équipiers qui mettaient le bateau en danger (en déviant le cap de 30 °, de quoi arriver en Afrique sans avoir vu les Açores, ou en ne signalant pas un paquebot sur la route, et jusqu'à provoquer une collision durant une manoeuvre !)
    Christian évoque aussi la rencontre de Pierrette, qui leur apporta une grande aide lors de leur séjour à Québec, allant jusqu'à remplacer leur cafetière fatiguée.

    Enfin, ils seront tous à Saint Jean vendredi soir (c'est quand même plus drôle qu'un vin d'honneur avec les officiels)

    Et puis ils ont trouvé un équipier de rêve en la personne de Frédéric, tout ému de retrouver sa petite fille, qui l'a reconnu aussitôt malgré une séparation de 40 jours, et Marie-Claude sa conjointe ! C'est lui qui a le plus tenu la barre après la casse de chaîne de barre à roue.... tout ça pour se rendre compte l'avant-dernier jour que le pilote automatique fonctionnait !!!

    La petite famille est réunie. Que de choses à se raconter !!!
    Nous les retrouverons tous vendredi à la mairie de Saint Jean pour le vin d'honneur offert par la municipalité, puis ils nous accompagneront toute la soirée, qui se terminera par un pique-nique à la maison de Jeannette.
    ENCORE UN GRAND BRAVO A TOUS,  MERCI POUR VOTRE ACCUEIL A BORD DE VOS BATEAUX ET POUR TOUS LES BEAUX SOUVENIRS QUE VOUS NOUS RAPPORTEZ !!!!
     

    FloNigogne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :