• La parole est aux mots... riche et pauvre

    Les exemples ►

    A suivre ou à éviter !

    Voyons...
    • Suis-je riche ou suis-je pauvre ?
    • Tout est relatif : je suis riche par rapport à l'aide ménagère que j'emploie, mais pauvre par rapport à n'importe quel joueur de foot de la Ligue 1 dont la richesse est assurée par les millions de smicards qui se privent pour aller voir un match de ces mercenaires ou leur acheter un maillot pour que leur gamin frime avec !
    • Rime riche, rime pauvre : c'est la rime riche qui tient le haut du pavé
    • La famille pauvre est devenue une famille modeste, alors qu'elle peut la ramener grave tout en étant modeste !
    • La famille riche reste la famille riche, alors qu'elle peut être modeste tout en étant riche !
    • Cet aliment est riche en oligo-éléments
    • Cet autre est pauvre en sel
    • Uranium enrichi, uranium appauvri : l'enrichi est plus efficace, l'appauvri est plus maniable.

    Les réflexions ►

    Au Commencement la richesse n'existait pas ; la pauvreté non plus puisqu'il y avait tout à construire. Ou, plus exactement, les milieux naturels étaient suffisamment "riches" pour que les diverses formes de vie apparaissent et se maintiennent. Ensuite ce fut à chaque espèce vivante (dont l'Homme) de faire les bons choix pour que la vie perdure et se fortifie — ou pas.

    CQFD
    AlC

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :