• La parole est au mot... périphrase

    Les exemples ►

    A suivre ou à éviter !

    Sic !
    • "La langue de Molière" = le français
    • "L'astre du jour" = le soleil
    • "L'astre au front d'argent" = la lune (Lamartine)
    • "Le conseiller des grâces" = le miroir
    • "Les coussinets d'amour" = les tétons
    • "Les belles mouvantes" = les mains
    • "La jeunesse des vieillards" = la perruque
    • Le plancher des vaches = le sol
    • Le meilleur ami de l'homme = le chien
    • Il n'a pas toute sa tête = il est fou
    • Tout le monde n'y avait vu que du feu = rien vu
    • [Le joueur] va se repositionner à sa place (dixit un commentateur sportif) = se replacer
    • Les maisons existantes ne seront pas déconstruites (FR3) = démolies = seront conservées
    • Le/la préposé(e) à la distribution du courrier = le facteur/la factrice
    • Une travailleuse du sexe = une prostituée
    • sous l'emprise de l'alcool = soûl
    • Le mis en examen = l'accusé
    • Un lieu de privation de liberté = une prison
    • Une personne en situation de handicap = un(e) handicapé(e)
    • Son pronostic vital est engagé = on pense qu'il risque mourir
    • Son pronostic vital n'est plus engagé = on pense qu'il ne va pas mourir tout de suite...

    Les explications ►

    La périphrase sert à ne pas dire les choses directement, à ne pas appeler un chat un chat. (De peur de se faire griffer ?)

    L'intention n'est pas la même à l'époque classique (où c'était un effet de style) et à notre époque quand le vocabulaire n'est pas maîtrisé et que l'expression n'est plus aussi libre. On est passé de la poésie au politiquement correct en passant par la méconnaisance du vocabulaire.

    CQFD
    AlC

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :