•  

    Festival international des Cultures francophones à Marennes

     

    Programme

    à télécharger

    en PDF


    2 commentaires
  • Journal SUD-OUEST, le 11 août 2010 06h00

    Le Québec sera bientôt à l'honneur

     Mickaël Vallet, maire de Marennes.  Photo Janique villeneuve

    Mickaël Vallet, maire de Marennes. Photo Janique villeneuve

    Du 16 au 20 septembre, la ville de Marennes accueillera une délégation de Caraquet (Québec), composée de représentants officiels et d'artistes.

    L'idée est de sensibiliser les Marennais sur ce jumelage. Une exposition sera organisée dans un local situé 20, rue Le Terme, loué pendant cinq mois contre un loyer de 680 euros mensuel. Le représentant de l'opposition, Jacky Grandillon, a précisé que ce montant était onéreux.

    <script language="JavaScript" type="text/javascript"> OAS_AD('Position1'); </script> Le maire, Mickaël Vallet, n'est pas inquiet sur les animations prévues : exposition d'œuvres d'art, peut-être une exposition sur la déportation, les idées ne manquent pas. Par ailleurs, il a précisé que ces expositions n'engendreront pas de frais de fonctionnement. Lors de la venue des Canadiens, la place Fradin sera baptisée « place de la francophonie ».

    Suite...


    votre commentaire

  • Cette association Loi 1901 a pour objet de regrouper des personnes physiques ou morales attachées au magazine Xaintonge, soucieuses d’en préserver l’existence, de contribuer à son développement, et de soutenir son action en vue de la sauvegarde de la culture saintongeaise (article 2 des Statuts).

    L’association  Les Amis de Xaintonge aspire ainsi, par tous les moyens qui sont à sa disposition, à soutenir moralement et matériellement le Jhornau des Charentais afin de l’aider à poursuivre comme il le fait depuis 13 ans, la promotion des trois provinces charentaises, Aunis, Saintonge et Angoumois.

    Soutien moral, car le magazine Xaintonge n’a pas paru depuis un petit moment, et derrière cette absence, bien des soucis bien sûr mais aussi, comme une envie de jeter l'éponge. L’association croit pouvoir conforter Xaintonge en lui témoignant, que près de lui, ses lecteurs sont là.

    Soutien matériel, car l’association Les Amis de Xaintonge pense pouvoir être utile au magazine et aider à sa pérennité. Même si nul ne doute que Xaintonge va reparaître bon an mal an, mené qu’il est par des passionnés qui n’hésitent pas à se donner courageusement sans recherche de gloire pour la défense de la cause saintongeaise, bon nombre souhaitent que chaque parution cesse d'être une lutte pour trouver son financement.

    L’association Les Amis de Xaintonge vient de lancer un appel à dons afin de permettre au magazine de publier son dernier fascicule du Grand lexique du Patois Charentais (Lettres T à Z) qui aura fait couler tant d'encre. Ce serait vraiment un comble que ce dictionnaire, qui a fortement contribué à porter le patois charentais au rang de Langue de France, reste inachevé !

    L’association espère aussi aider Xaintonge à retrouver la régularité de ses parutions pour offrir à ses lecteurs, qui savent que Xaintonge a encore de belles enquêtes à mener sur le pays santon et de beaux articles à écrire, le plaisir de renouer avec leur Jhornau pour ses deux rendez-vous annuels !

    On parle souvent de solidarité, peut-être celle-ci peut-elle s'exprimer sur le seuil notre porte.

    Xaintongeaisement vôtre

    Les dons peuvent être adressés à l’association - Les Amis de Xaintonge - 6 rue de Barreau - 17770 Saint-Hilaire de Villefranche
    Tout versement fera l’objet d’un justificatif notifié aux donateurs


    Les Amis de Xaintonge
    Association Loi de 1901
    n° w17000811
    Tel : 06 11 23 05 95
    lesamisdexaintonge@laposte.net
    http://www.facebook.com/profile.php?id=100000904375095&ref=ts

    Vous pouvez aussi contacter le magazine Xaintonge
    06 71 63 39 25
    xaintonge@wanadoo.fr
    http://www.xaintonge.com


    votre commentaire
  • SUDOUEST.COM

    Samedi 18 Avril 2009 <script type="text/javascript"></script><script id="extFlashLeft1" src="http://memorix.sdv.fr/RealMedia/ads/Creatives/TFSMflashobject.js" type="text/javascript"></script><script type="text/javascript"></script> 


    Un nouveau président pour défendre la francophonie

    2009_0410AG20090049 [Résolution de l'écran].JPG
    <script type="text/javascript"></script><script id="extFlashPosition11" src="http://memorix.sdv.fr/RealMedia/ads/Creatives/TFSMflashobject.js" type="text/javascript"></script><script type="text/javascript"></script>
    Le bureau de l'association : de gauche à droite, Katty Mazouin, Maguy Combes, Michel Mazouin, Cyrille Grandcamp, Bernard Mazouin, Jacqueline Fortin, Pierre Fortin et Florence Nalin. [photo AlC]

    L'assemblée générale de l'association Vals de Boutonne-Louisiane-Québec, le 10 avril dernier, aura été marquée par l'annonce de la décision de Michel Mazouin de ne pas se représenter à la présidence (un poste qu'il occupait depuis douze ans). Il a proposé à Cyrille Grandcamp de lui succéder.

    Âgé de 51 ans, ce Normand du Havre a travaillé pendant vingt-cinq années dans la « francophonie », avec le Québec et l'Amérique du Nord en général. Il a été président de l'Agence de la langue française, laquelle a ensuite donné naissance au ministère de la Francophonie. Alain Decaux y fut délégué auprès du ministre d'État, chargé de la Francophonie, dans le deuxième gouvernement de Michel Rocard.

    Le nouveau bureau est ainsi constitué. Cyrille Grandcamp président ; Michel Braud, Maguy Combes et Michel Mazouin vice-présidents ; Pierre Fortin trésorier ; Bernard Mazouin, trésorier adjoint ; Florence Nalin, secrétaire ; Katty Mazouin, secrétaire adjointe.

    Des actions à développer

    Les projets de l'association sont, en premier lieu, de devenir adhérente de l'association nationale France-Québec. « L'objectif est d'être intégré dans l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) pour développer des actions aussi bien culturelles qu'économiques. Ces dernières, au profit du territoire et de sa capitale, la ville de Saint-Jean-d'Angély », commente Cyrille Grandcamp.

    « Le second objectif est de développer le partenariat avec les associations locales. Ainsi, nous serons présents avec Lirela, au Salon du livre de Saint-Jean-d'Angély les 1er, 2 et 3 mai, place de l'hôtel de ville », poursuit le nouveau président. « Nous serons acteurs de la soirée cabaret du vendredi, avec l'écrivaine Danielle Charest et avec des crêpes que nous ferons pour cette soirée québécoise au cours de laquelle on assistera aussi au spectacle gratuit du chanteur québécois Michel Mc Lean.

    D'autres dates sont à retenir : le 4 juillet, l'association sera présente à la salle des fêtes de Bignay pour une soirée « Du Labrador au Saint-Laurent », avec le chanteur Jean-Guy Deraspe, accompagné de Red Mitchell.

    Enfin, une soirée conte est déjà programmée le 18 décembre avec Robert Steven-Crows à l'abbaye Royale : « Les aînés nous ont toujours dit que l'eau avait une mémoire. Elle enregistre les histoires qui s'offrent à elle. Au Québec, il y a beaucoup de lacs et de rivières qui ont des histoires à conter. Il faut juste prendre le temps de s'asseoir et d'écouter...


    Auteur : Jean-Michel Marquebielle

    Tags : Saintonge International Amérique du Nord saint-jean-d'angély bignay


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique