• La bande dessinée au collège de Saint-Porchaire

    Mardi 03 Février 2009

    <script language="javascript" type="text/javascript"></script><script src="http://memorix.sdv.fr/RealMedia/ads/Creatives/TFSMflashobject.js" type="text/javascript" id="extFlashLeft1"></script><script language="JavaScript"></script>

    SAINT-PORCHAIRE.

    Au pays des bulles et des dessins

    Ayant obtenu de bons points sur la rédaction d'une maquette ayant pour thème « Rencontre d'un garçon avec un extraterrestre », les élèves de la classe cinquième B du collège Fontbruand de Saint-Porchaire, ont été sélectionnés, parmi 12 autres collèges de la région Poitou-Charentes, pour participer à la visite d'ouverture du Salon international de la bande dessinée à Angoulême.

    Malgré une journée perturbée par les manifestations du jeudi 29 janvier, c'est en bus que les collégiens ont pu rejoindre sans problème la capitale charentaise, où ils ont été accueillis par leurs camarades du lycée du son et de l'image. Encadrés par Sophie Mével (professeur de lettres modernes) et par Marie-Françoise Forey, les élèves ont pu partager et obtenir des dédicaces auprès des différents scénaristes, dont l'incontournable Laurent Véron, auteur de « Boule et Bill ».

    A la télé

    Mais c'est Bertrand Escaich qui semble avoir obtenu le plus de succès auprès d'eux. Cet auteur, qui accompagne ses récits par des dessins de Frédéric Vervish, fait découvrir et partager entre autres, l'implication des arts martiaux dans l'histoire captivante de la Chine impériale.

    Les collégiens ont également eu le privilège d'être les acteurs d'un reportage réalisé sur place par la chaîne de télévision Gulli (TNT), qui sera diffusé au cours de l'émission littéraire « Qui l'a lu ».

    Pour Sophie Mével, l'enseignante, les BD d'aujourd'hui, à l'image des fables de La Fontaine, « sont un véritable support pour instruire et plaire, et ainsi faire passer un message tout en se distrayant ».

    Toujours est-il que pour Maéva, Marine, Jocelyn, Denis ou Jérémy, cette journée trop courte, instructive et fort agréable, restera marquée dans les esprits, mais aussi dans les archives puisque Romane Courtin a été chargée d'en rédiger un article à paraître dans le journal du collège.

    Tags : Pays Rochefortais Saintonge Education Enseignement saint-porchaire Loisirs & Culture


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :