• Départ de la "Velux 5 Oceans" à La Rochelle

    Départ de la "Velux 5 Oceans" à La Rochelle

    Ce dimanche 17 octobre 2010 il faisait frisquet, mais grand beau, sur le port de La Rochelle, pour assister au départ de cette course de voiliers autour du monde, en solitaire mais avec étapes. C'est très important, les étapes. A la diffférence des courses sans étape et sans assistance, il y a ici 5 étapes, donc cinq temps de préparation, de mise au point et de réparations (y compris au moment du départ). Pour cette édition 2010 il n'y a qu'une classe de bateaux, la "Eco 60", pour des voiliers "Open 60" : entre 59 et 60 pieds de long, pourvus d'un seul grand mât, monocoques obligatoirement mis à l'eau avant janvier 2003, et qui ont dû satisfaire à un cahier des charges draconien, notamment en ce qui concerne l'équipement de sécurité et les économies d'énergie. Tant et si bien qu'il n'y a finalement que cinq compétiteurs à s'être alignés sur la ligne de départ, dont quatre qui sont véritablement partis ensemble : le bateau belge doit finir ses quarante huit heures probatoires avant de se lancer à la suite des autres. Heureusement qu'il y a cinq étapes !

    Cette course a longtemps été connue sous le nom de "Boc Challenge", avant de devenir "Around Alone" puis "Velux 5 Oceans". La première édition date de 1982. C'est la plus longue épreuve individuelle, tous sports confondus, et qui a lieu tous les quatre ans. Pour l'édition 2010/2011, l'épreuve se déroulera sur neuf mois dont seulement trois mois et demi (à l'estime) de navigation pure. Voici les cinq équipages en lice :

    1. Operon Racing (Zbigniew Gutowsky, le Polonais)
    2. Spartan (Chris Stanmore-Major, l'Anglais)
    3. Le Pingouin (Brad Van Liew, l'Américain)
    4. Active House (Derek Hatfield, le Canadien)
    5. Five Oceans of Smiles (Christophe Bullens, le Belge)
     
    Brèves :
    Un sixième skipper aurait dû être l'Australien Gary Golding, qui n'a officialisé son forfait que la veille du départ. Le Français Louis Duc n'avait pas pu boucler son budget. Un autre Français, Charles Hedrich et un autre Anglais, Simon Chalk, n'avaient pas satisfait au règlement.
     
    C'est le voilier "Belem" qui aura servi de bateau-comité de course.
    Le "pingouin" de l'Américain Brad Van Liew est en fait l'ancien "Whirpool" de Catherine Chabaud !

    Liens à suivre :

    Le Belem sort du port :

     

    Les concurrents se dirigent vers le départ :

    Après son démâtage, Christophe Bullens a racheté un autre bateau pour participer à la course !

    "Operon Racing" a été "Bagages Superior", vainqueur du Vendée Globe en 1991, barré par Alain Gautier.

    C'est l'ancien bateau de Catherine Chabaud, venue souhaiter bonne chance à Brad Van Liew. "Le Pingouin" était son nom de baptême avant de devenir "Whirpool".

    Voir taille réelle

    "Spartan ", c'était le Sagan Insurance" de Robin Knox-Johnston lors de la dernière VELUX 5 OCEANS. Chris Stamore-Major a rebaptisé son bateau d'après la cité grecque de Sparte. "En 480 avant JC, 300 spartiates ont mené la célèbre bataille des Thermopyles contre toute l'armée perse. C'est ce qui a inspiré CSM pour le numéro de sa coque : 300." (sic !)

    Ce même bateau, sous le nom de "Fila" avait remporté le BOC Challenge en 1999, avec Giovanni Soldini à la barre.

    Active House
    Active House
    « Active House », le bateau du Canadien de l'Ontario, Derek Hatfield, était inscrit sous le nom de « Solidaires », avec Thierry Dubois comme skipper, lors de Around Alone en 2002, et avait terminé 2e d'Around Alone en 2002, après avoir remporté le 4e sprint océanique. "Sur la coque sont inscrits les noms de tous ceux qui l'ont aidé à finaliser son projet de participation à la Velux 5 Océans"
     

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :