• Dans quelle langue faire des affaires ?

    Câlisse !La langue des affaires

    >> Quand je demande quelle est la meilleure langue pour faire des affaires, on me répond presque toujours l’anglais. Ce qui est ridicule. La meilleure langue pour brasser des affaires, ce devrait être… sa propre langue. Car c’est à travers sa langue maternelle qu’une personne normale s’exprime le mieux.

    À défaut de faire affaire dans sa propre langue, la meilleure langue pour faire des affaires devrait être… celle du client ! [...]

    Cliquez dans le titre ou l'image pour lire l'article de Jean-Benoît Nadeau dans Le Devoir


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :