• Comprendre l'alaskien...

    Le Français qui a ressuscité une langue morte d’Alaska

    Le Français qui a ressuscité une langue morte d'Alaska

    Guillaume Leduey à l'entrée du village de Talkeetna, près d'Anchorage.

    07 août 2013

    >> Guillaume Leduey passe le plus clair de son temps dans le grand Nord américain, sur les traces de la culture Eyak. Le jeune Havrais, amoureux des mots et des dialectes, a en effet décidé de faire revivre la langue disparue de cette tribu d’Alaska. Un documentaire intitulé "Sur le bout de la langue", en quête de financement via la plateforme Kiss Kiss Bank Bank, revient sur cette incroyable découverte.

    >> Guillaume Leduey a une mission. Cet étudiant havrais de 24 ans s’est mis en tête de ressusciter la langue Eyak, du nom d’un peuple indien d’Alaska, qui a disparu en 2008 en même temps que sa dernière locutrice Marie Smith Jones. Le Français, qui a effectué son premier séjour dans le Nord Ouest du continent Américain en 2009, passe dorénavant une grande partie de son temps en Alaska afin de mettre en place son projet, "de création d’une plateforme éducative afin de réunir les descendants de cette tribu et de motiver ces personnes à apprendre la langue". "Je rencontre de nombreux descendants d’Eyak - dont la fille de Marie Smith Jones- qui se réjouissent à l’idée d’une possible renaissance du dialecte de leurs ancêtres", souligne le Normand.

    [...]

    Cliquez ici ou dans l'image pour lire l'article de Michael Oliveira da Costa dans France-Amérique


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :