• Champlain : Brouage ou La Rochelle ?

    Champlain continue de faire des vagues

    Éric Thierry, auteur de quatre livres sur Samuel Champlain, conteste l'authenticité de l'acte de baptême retrouvé.

    Eric Thierry

    « L'acte de baptême de Samuel de Champlain n'a pas été retrouvé », affirme Éric Thierry, historien spécialiste des voyages en Nouvelle France au XVIIe siècle et auteur de quatre ouvrages traitant tout particulièrement de la vie du navigateur charentais-maritime (1).

    Il nie ainsi l'authenticité de la découverte d'un généalogiste poitevin, Jean-Marie Germe, qui, au printemps dernier, a révélé aux Québécois que Champlain aurait été baptisé au temple de La Rochelle et non à Brouage, comme tout le monde le pensait depuis des siècles (« Sud Ouest » du 13 avril 2012). Jean-Marie Germe estime avoir retrouvé ce fameux acte de baptême dans les archives en ligne. Il aurait été délivré au temple Saint-Yon, le 13 août 1574. Tout concorde sauf le nom de famille : Chapeleau au lieu de Champlain. Mais selon Jean-Marie Germe, aussitôt relayé par le célèbre généalogiste québécois Marcel Fournier, l'orthographe des noms de famille était très aléatoire à l'époque et Champlain fut tantôt Chappelain, tantôt Chappelin. Branle-bas de combat à Québec et Brouage.

    Suite de l'article de Thomas Brosset


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :