• Accueil des Québécois à La Rochelle

    400e ANNIVERSAIRE.
    <g>Québécois explorateurs</g>
    Les navigateurs du retour de la grande traversée visitent la région ce week-end

    Par : Elisa Helain (Journal Sud-Ouest La Rochelle du 25 août 2008)

    La Rochelle
    Après l'effort, le réconfort. Les 26 bateaux français et québécois qui ont participé au Retour au sources, voyage inverse de la Grande traversée, ont tous accosté dans le bassin des chalutiers en début de semaine. Tous sont arrivés à bon port avec une quarantaine de jours de traversée pour la plupart. « Nous les avons laissés se reposer un peu et un programme leur a été organisé jusqu'à leur départ en début de semaine prochaine pour qu'ils découvrent la région », déclare Philippe Trehello, directeur du service sport de la mairie de la ville.

    Un programme chargé.
    Dès mercredi dernier, un cocktail dînatoire leur a été offert par l'association des plaisanciers de La Rochelle pour le retour de tous les bateaux. Et depuis, ils n'arrêtent pas.
    Jeudi, l'office du tourisme rochelais et les monuments nationaux ont permis aux Québécois de visiter la ville et les tours, accompagnés d'un guide. Le soir, après un concert de jazz donné sur le parvis de l'aquarium, le député maire Maxime Bono les a tous conviés à un buffet dînatoire. C'est dans une ambiance chaleureuse que les navigateurs se sont retrouvés pour partager leur expérience et leurs souvenirs. « Et en plus la fête continue tous les soirs sur les pontons du bassin des Chalutiers, avec un air de musique et de la bonne humeur », précise Claude Vallières, un des organisateurs du Retour aux sources et président de la fédération de voile du Québec.
    Hier, c'était le Conseil général qui les avait invités à une journée découverte de la Charente-Maritime. Les Québécois, en nombre plus important que les Français, ont découvert Rochefort, sa Corderie royale et son chantier de l'« Hermione ». À midi, ils étaient attendus pour un déjeuner dans les cabanes ostréicoles de La Tremblade. S'en est suivie une visite de Brouage, inévitable puisque le village a vu naître Samuel Champlain, père de Québec. Le soir, ils se sont tous dirigés à la maison départementale de la Charente-Maritime où Dominique Bussereau les attendait pour un cocktail.
    Mais cela ne s'arrête pas là. Aujourd'hui la journée, organisée par le Conseil régional est consacrée à l'exploration du Poitou-Charentes. Ils découvrent la ville de Cognac et la cave de la maison Martell. Puis direction Dompierre-sur-Charente avec une dégustation du célèbre pineau charentais.
    Mais les bonnes choses ont une fin et les marins vivent leur dernière journée d'exploration de la région demain, avec la visite de l'île de Ré. Ils y accéderont en bateau de croisières interîles puis se baladeront dans Saint-Martin, découvriront la coopérative viticole du Bois-Plage, les marais salants de Loix-en-Ré, la commune d'Ars-en-Ré, le célèbre phare des Baleines avant de déguster un immense barbecue, offert au club nautique de la Flotte.
    « Puis il faudra quitter la ville et son climat si doux, beaucoup plus agréable que celui de Montréal », confie un des navigateurs québécois qui est totalement tombé amoureux de la région de ses ancêtres.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :